Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
De gauche à droite : Pierre-David Tremblay, maire de La Tuque, André Mercier, attaché politique de la députée de Laviolette-Saint-Maurice Marie-Louise Tardif, Karine Pérusse, directrice générale du Carrefour emploi Haut-Saint-Maurice, Tommy Déziel, directeur général de la SADC du Haut Saint-Maurice, Karine Rochette, directrice générale de la CCIHSM, Julie Noël, conseillère au développement économique du SDÉF, et Sylvie Francoeur, présidente de la CCIHSM.
De gauche à droite : Pierre-David Tremblay, maire de La Tuque, André Mercier, attaché politique de la députée de Laviolette-Saint-Maurice Marie-Louise Tardif, Karine Pérusse, directrice générale du Carrefour emploi Haut-Saint-Maurice, Tommy Déziel, directeur général de la SADC du Haut Saint-Maurice, Karine Rochette, directrice générale de la CCIHSM, Julie Noël, conseillère au développement économique du SDÉF, et Sylvie Francoeur, présidente de la CCIHSM.

La 4e édition du rendez-vous de l’emploi sera virtuelle

Audrey Tremblay
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Une fois de plus, le Rendez-vous de l’emploi se tiendra de façon virtuelle le 12 mai prochain. L’événement initié par la Chambre de commerce et d’industrie du Haut Saint-Maurice (CCIHSM) en sera à sa 4e édition. Une plateforme de réseautage permettra aux chercheurs d’emploi et aux entreprises qui recrutent de se rencontrer.

Une première édition avait eu lieu en novembre dernier en raison de la pandémie. L’événement avait connu un succès et c’est pourquoi la CCIHSM a décidé de reproduire la formule avec quelques améliorations.

Une toute nouvelle plateforme sera mise en place pour assurer la tenue de cet événement. Elle permettra d’accueillir et de diriger les participants de façon optimale. De plus, les chercheurs d’emploi auront la possibilité de planifier des rencontres avec les employeurs dans les semaines qui précéderont l’événement, ce qui permettra à tous de bien organiser leur emploi du temps le jour venu.

«On a pris beaucoup d’expérience. Après notre première édition, on a pris les commentaires constructifs des gens pour être certains d’aller chercher la bonne plateforme. Elle est conviviale, facile d’accès, colorée, dynamique et il y a des vidéos aussi», note Karine Rochette.

Les participants pourront visiter gratuitement les kiosques virtuels, connaître les emplois disponibles et même échanger avec les employeurs présents. Des possibilités d’emploi à temps plein, à temps partiel ainsi que pour les étudiants seront mises de l’avant, avec l’objectif de créer de nombreux maillages au bénéfice des entreprises comme des chercheurs d’emploi.

Il faut dire que la CCIHSM avait déjà mis la table pour l’événement avec son Colloque Défi RH qui s’est tenu dans les dernières semaines.

«On les a outillés. On leur a montré qu’il fallait s’adapter en tant qu’employeur», note la directrice générale de la CCIHSM.

En nouveauté également, les Centres d’études de la Mauricie seront présents pour conseiller les participants en matière de retour aux études ou simplement en vue de suivre des cours à la carte.

L’équipe du Carrefour Emploi du Haut Saint-Maurice sera aussi présente pour accompagner les chercheurs d’emploi pour la conception de leur Curriculum vitae.

L’édition virtuelle permet aussi d’attirer des gens au-delà des frontières de la Mauricie. Des gens d’un peu partout dans la province avaient participé à l’événement l’an dernier.

«C’est aussi facilitateur pour les employeurs», note Karine Rochette.

De nombreux emplois sont actuellement disponibles sur le territoire de la Haute-Mauricie. Selon les données fournies par Service Québec de la Mauricie, au cours de la période du 1er avril 2020 au 31 mars 2021, ce sont 986 postes vacants qui avaient été signalés sur le site Placement en ligne par les employeurs du territoire de la Ville de La Tuque.

De ces postes, 20 % exigeaient une formation universitaire, 23 % une formation technique, 28 % un 5e secondaire et 29 % ne demandaient aucune formation particulière.

«Je suis fier de constater que nos partenaires sur le terrain demeurent à l’écoute des besoins du marché du travail en organisant des moments de rencontre entre les entreprises et les chercheurs d’emploi. C’est précisément l’objectif du Rendez-vous de l’emploi du Haut Saint-Maurice, qui offre un événement virtuel pour permettre des échanges entre employeurs et travailleurs. Plus que jamais, nous avons besoin de tous nos joueurs pour assurer la vitalité et le rayonnement de l’économie québécoise», a commenté Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie.

Les entreprises intéressées doivent réserver leur emplacement d’ici le 10 mai prochain en communiquant directement avec la CCIHSM.

Les chercheurs d’emploi non familiers avec les outils informatiques seront invités à demander un soutien auprès d’un agent d’aide à l’emploi, qu’il fasse partie du Carrefour emploi, du Centre d’amitié autochtone, de Services Québec ou de tout autre organisme fréquenté pouvant donner un coup de pouce à l’inscription et à la visite sur la plateforme Web. Ils sont invités dès maintenant à s’inscrire sur la plateforme afin de créer leur profil, qui sera consulté par les employeurs à l’avance.