Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, et le président du comité organisateur du Gala manufacturier, Donald Michaud.

Jean Boulet président d’honneur du Gala manufacturier

TROIS-RIVIÈRES — Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, a accepté la présidence d’honneur du Gala manufacturier qui aura lieu le 6 novembre prochain au Centre d’événements et de congrès interactifs de Trois-Rivières. Le tout est organisé par les Manufacturiers de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

«On voulait amener une notoriété à cette deuxième édition de notre gala et M. Boulet est associé de près à l’industrie manufacturière depuis longtemps. Il est bien conscient des problématiques», explique le président du comité organisateur, Donald Michaud.

D’ailleurs, le ministre régional entend profiter de l’occasion pour parler du défi de productivité auquel font face les manufacturiers, qui sont confrontés à la rareté de main-d’oeuvre. Selon les plus récentes données, le Québec accuse un retard sur le plan de la productivité, comparativement à l’Ontario et au Canada. «Ce n’est pas de travailler plus, mais de travailler mieux», affirme le député de Trois-Rivières, qui évoque des solutions comme la robotisation et l’accompagnement de son ministère pour financer de la formation. «On est là pour les aider à entreprendre ce virage», a-t-il ajouté.

Le Gala manufacturier vise à couronner les entreprises manufacturières ayant les meilleures pratiques d’affaires, et ce, peu importe leur domaine d’activité. «On veut reconnaître les bons coups non seulement des grands joueurs, mais aussi des petites entreprises manufacturières», souligne M. Michaud.

Rayonnement international, développement durable régional, ressources humaines, santé et sécurité au travail, innovation de produits, innovation de procédés/innovation organisationnelle, investissement régional, créativité, nouvelle entreprise et entreprise de l’industrie intelligente (virage 4.0): voilà les dix catégories prévues.

Un onzième prix, Le Bâtisseur, sera remis à une personne qui, par son engagement soutenu, a contribué à créer les conditions favorables au développement de l’entrepreneuriat manufacturier sur les deux rives. La première fois, en 2017, c’est la famille Kruger qui fut honorée.

La période de candidatures est ouverte. Les entreprises qui souhaitent faire valoir leur candidature dans l’une ou l’autre des dix catégories ont jusqu’au 6 septembre, 17 h, pour le faire au www.mmcq.ca.