Le président de la Fondation, Pierre Fréchette, prenant la parole au Manoir Bécancourt en présence de la directrice générale de la Fondation, Danielle Gamelin.

Investissements de 372 985 $

Bécancour — Devant plusieurs dignitaires et partenaires réunis au Manoir Bécancourt, les dirigeants de la Fondation Santé Bécancour-Nicolet-Yamaska ont dressé un bilan des interventions de l’organisme sur le territoire qui représentent des investissements de 372 985 $.

«Les projets que nous soutenons par notre action sont très diversifiés, en partant de la naissance, en passant par les saines habitudes de vie, et tous les autres services de santé, jusqu’aux soins palliatifs», a souligné le président Pierre Fréchette.

D’ailleurs, la longue liste énumérée par la directrice générale Danielle Gamelin reflétait bien l’étendue des réalisations, que ce soit la modernisation de la salle de graphie du Centre Fortierville (125 000 $), les équipements médicaux à la Maison de naissance de la Rivière (26 060 $) ou encore la Ludothèque du Centre de Femmes Parmi Elles (20 213 $). Dans ce dernier cas, sa coordonnatrice, Geneviève Legault, est venue témoigner des effets concrets de l’aide reçue.

En plus de la pertinence et de la qualité des projets, la Fondation a retenu les créneaux suivants dans ses priorités d’investissement: familles, incluant la jeunesse, santé mentale, personnes âgées en perte d’autonomie et autres clientèles.

«Notre objectif est de faire des dons d’équipements ou de réaliser des projets pour un montant de 100 000 dollars par année», a fait savoir Mme Gamelin.

Par ailleurs, c’est le copropriétaire du Centre Agricole Nicolet-Yamaska, Michel Rheault, qui sera le président d’honneur du prochain souper gastronomique en 2020. Il s’agit de la principale activité de financement de la Fondation et en mars dernier, plus de 73 000 dollars ont été amassés grâce à la présence de 260 convives. Et l’entrepreneur s’est laissé convaincre de s’impliquer par le fait que la Fondation, «c’est plus que l’Hôpital de Nicolet».

En effet, sa mission s’exerce auprès du CIUSSS MCQ, ou via l’Hôpital de Nicolet, mais aussi dans les cinq centres d’hébergement du territoire, les CLSC de Fortierville, Gentilly et Nicolet ainsi qu’auprès de tout autre organisme qui œuvre en santé et qui veut réaliser un projet en lien avec la santé et les services sociaux.

D’autres collectes de fonds ont été annoncées lors de la conférence de presse, dont celle organisée par Jasmine Hébert du Manoir Bécancourt et du Pub au Cochon fumé et Mariosimone Vianni, du Pub Le Houblon, en partenariat avec la microbrasserie Ô Quai des Brasseurs de Sainte-Angèle et Aux P’tits Bonheurs de Gentilly. Du 15 juin au 15 septembre, pour chaque Grilled cheese vendu dans ces restaurants, un montant de cinq dollars sera remis à la Fondation.

Et si Judith Savoie, pharmacienne propriétaire du Familiprix Santé - Pharmacie Pierre Théberge et Judith Savoie, organise un gala d’humour le 14 septembre prochain, sous l’animation d’Étienne Dano, Jacques Blain récidive avec sa marche-bénéfice.

«La Fondation, c’est un plus pour notre communauté. On est fier de faire la différence avec des ajouts de services», conclut Mme Gamelin.