À l’avant-plan, les propriétaires Olivier Letarte et Charles Vallée, accompagnés de Boris Tellier (IDE Trois-Rivières), Julie Parent (Desjardins Entreprises Mauricie) et Mélanie Plouffe (adjointe administrative du Panetier).

Investissement de 300 000 $: le Panetier ouvre une deuxième succursale

Trois-Rivières — Le Panetier prend de l’expansion. La boulangerie du centre-ville de Trois-Rivières ouvre une succursale sur le boulevard des Récollets avec l’objectif de rejoindre une nouvelle clientèle et d’atteindre un chiffre d’affaires de 600 000 $ dès la première année d’exploitation.

Fondée en 1994, la boulangerie s’est bâti une solide clientèle depuis toutes ces années à cuisiner du pain, des biscuits et autres viennoiseries. Pour Charles Vallée, le temps était venu d’ouvrir une deuxième boutique où travailleront 15 personnes.

«On est en croissance depuis le début, d’environ 10 % par année. Au début, le chiffre d’affaires était de 60 000 $. Il est de 1,2 million de dollars pour 2018», raconte M. Vallée, propriétaire unique du Panetier du centre-ville depuis un an, mais copropriétaire de la place durant les 17 années antérieures.

Le deuxième Panetier s’installe dans un local voisin de la fromagerie Victoria, en plein coeur d’un secteur commercial majeur de Trois-Rivières. La présence de nombreux travailleurs a incité la direction à arrêter son choix sur cette partie de la ville.

«Ça fait un an et demi qu’on cogite sur ce projet, qu’on travaille pour établir le plan d’affaires. On est super fier et on a hâte d’accueillir les gens», mentionne Olivier Letarte, copropriétaire avec M. Vallée de la deuxième succursale.

L’aménagement d’une salle de production à ce deuxième Panetier fait en sorte que 80 % des produits vendus à cet endroit y seront cuisinés.

Plus de produits

Les clients qui pourront fréquenter le Panetier des Récollets à compter du 10 décembre retrouveront les produits ayant fait la renommée de l’entreprise. Mais les copropriétaires veulent donner une valeur ajoutée à cette succursale.

«On aura les mêmes heures d’ouverture qu’au centre-ville, mais on a le souhait de les étirer le soir pour la clientèle des 5 à 7, mentionne M. Letarte. On veut offrir du vin au verre et de la bière en fût avec nos variétés de pain, la charcuterie, des plateaux de fromage.»

Le Panetier attend de recevoir son permis d’alcool pour se lancer dans ce nouveau volet de l’aventure. Les deux hommes d’affaires prévoient l’aménagement d’une terrasse extérieure pouvant accueillir une trentaine de personnes l’été prochain.

Si Charles Vallée et Olivier Letarte veulent offrir plus de produits à leur nouvelle succursale, ils veulent appliquer la même recette concernant la qualité des aliments et l’accueil de la clientèle.

«Le Panetier marche bien parce qu’on y met notre coeur, explique M. Vallée. On fabrique de A à Z nos produits de boulangerie, nos biscuits. Et on a une approche personnalisée. On a une diversité de produits et on a une clientèle fidèle.»

Le Panetier profite du soutien financier d’Innovation et développement économique Trois-Rivières et Desjardins Entreprises Mauricie afin d’ouvrir cette deuxième boulangerie.