Lyne Hébert, directrice générale de la Villa du Domaine St-Grégoire.

Investissement de 14,7 M$ à Bécancour

BÉCANCOUR — La Villa du Domaine St-Grégoire, une résidence pour les aînés située à Bécancour, a inauguré son plus récent agrandissement, le dixième de son histoire, vendredi, en présence des résidents et des fournisseurs.

Comme l’explique la directrice générale, Lyne Hébert, ce projet consistait à ajouter des unités locatives. «On a aussi un département pour les gens en perte d’autonomie qu’on voulait mettre à la page, au goût du jour», explique-t-elle. Situé au premier étage, il comporte 30 unités privées et semi-privées qui ont été aménagées selon les nouvelles réglementations en vigueur.

Aux étages supérieurs, 38 unités de logements de différentes dimensions permettent de répondre «à la demande de location grandissante», précise la directrice.

Mme Hébert ajoute que l’entreprise a aussi fait construire une salle de loisirs «qui est vraiment notre bébé», dit-elle. «C’est un rêve, cette salle-là», dit-elle. On y retrouve à peu près tout ce qui se fait en termes de loisirs chez les aînés: table de billard, piscine au sel, pétanque, jeu de palet, deux allées de quilles et même une salle de conditionnement physique.

Une somme de 14,7 M$ a été investie pour réaliser ce projet.

La Villa du Domaine St-Grégoire compte présentement 304 résidents et peut désormais «facilement en accueillir 350. Ça dépend toujours si l’on a des couples ou des gens seuls», signale Mme Hébert. «Il nous reste des unités à louer parce que ça ne fait pas si longtemps que ça qu’on est ouvert», dit-elle.

Les nouveaux agrandissements nécessitent l’embauche de 5 personnes. «On a créé de l’emploi au niveau des bureaux, de l’administration, surtout et au niveau de l’animation. On a créé de l’emploi aussi au niveau de l’entretien ménager», précise la directrice générale.

La Villa compte 280 unités et dans un avenir rapproché, une douzaine de nouvelles unités s’ajouteront, donc un nouvel investissement de quelque 250 000 $ à 300 000 $.

La Ville de Bécancour a encouragé le projet d’agrandissement de la Villa par le biais d’un congé de taxes de trois ans.

Cette résidence accueille des aînés de Nicolet à Sainte-Croix-de-Lotbinière jusqu’à l’autoroute 20. «On a beaucoup de gens qui sont à Montréal et qui reviennent dans leur patelin», précise Mme Hébert.