Alexandre Giasson, directeur des finances et administration chez IntelOpp et Francis Tessier, vice-président chez IntelOpp.

IntelOpp: de Shawinigan à Montréal

Shawinigan — Afin de remplacer ses 134 000 luminaires au DEL, la Ville de Montréal s’est tournée du côté de Shawinigan où elle a fait appel à l’entreprise IntelOpp. Spécialisée dans le développement d’applications mobiles, cette dernière a comme mandat de fournir son application LedOpp pendant la réalisation de ce projet qui s’est amorcé en octobre dernier. Il s’agit d’un contrat de plus de 600 000 $ pour la jeune entreprise.

À la fine pointe de la technologie mobile, l’outil de gestion représente une façon simple de gérer toutes les étapes de conversion d’éclairage urbain. 

Il permet notamment de définir le périmètre de la ville, de tracer l’arpentage des rues, de valider la géolocalisation des données existantes, de suivre les coûts et les inventaires du projet ainsi que l’avancement des travaux en temps réel.

«Il y a deux ans, nous avons fait notre premier contrat d’éclairage de rue à Blainville avec des cartes en papier. Cependant, avec plusieurs équipes qui travaillent avec les mêmes cartes en même temps sur les mêmes territoires ça devenait très difficile à gérer. Nous perdions le contrôle de nos projets assez rapidement. De fil en aiguille, avec mes idées et les talents de programmeur de mon collègue Francis Tessier, nous avons mis sur pied cette application qui est devenue indispensable. 

Personnellement, si on m’avait demandé d’aller changer les 134 000 luminaires de la ville de Montréal sans notre application, je n’aurais pas pris le contrat. Ça aurait été une véritable tour de Babel», explique Alexandre Giasson, directeur des finances et administration chez IntelOpp.

Les entrepreneurs prévoient avoir besoin de trois ans afin de remplacer tous les luminaires de la métropole québécoise.

Avec la charge de travail qui augmente avec les contrats, IntelOpp pourrait procéder à une période d’embauche dans un avenir rapproché.

«L’obtention de ce contrat représente une solide carte de visite pour notre entreprise, en plus d’être un tremplin pour tous nos autres projets actuellement en développement dans le domaine de la géomatique mobile. Nous entrevoyons déjà la création d’emplois spécialisés à court terme», mentionne Francis Tessier, vice-président chez IntelOpp.

Après avoir fait la conversion de luminaires dans différentes municipalités du Québec, l’entreprise IntelOpp souhaite maintenant offrir son application à travers tout le continent.

«Plusieurs grandes villes en Amérique du Nord se préparent pour ces projets et nous comptons bien nous rendre au Light Fair Show à Chicago en mai afin de faire la démonstration de notre produit», ajoute M. Giasson.