IDÉTR a déjà eu les yeux sur la bâtisse après sa fermeture.

Incendie à l’ancienne Crémerie des Trois-Rivières: IDETR portera attention

Trois-Rivières — Le directeur général d’Innovation et Développement économique Trois-Rivières, Mario De Tilly, a fait savoir qu’il portera une attention particulière aux suites de l’incendie survenu mardi matin à l’ancienne Crémerie des Trois-Rivières.

«Avec le temps, on va recontacter les propriétaires pour voir c’est quoi les projets. La Ville est très sensible parce que c’est à l’entrée du centre-ville, c’est dans un endroit assez stratégique», a-t-il commenté. 

Celui-ci rappelle que son organisme a déjà eu les yeux sur la bâtisse après sa fermeture. «Lorsque l’entreprise a cessé ses opérations, on a essayé de voir pour justement y aménager deux entreprises, on est allé la visiter à deux, trois reprises», décrit M. De Tilly.

Toutefois, la configuration des lieux rendait difficile la création d’un incubateur. 

«La Crémerie a grossi au fur et à mesure dans le temps, ce qui fait que c’était un peu comme raboudiné, il y avait beaucoup de racoins, de petites salles, pas beaucoup de hauteur, ce qui fait que pour amener de l’entreprise avancée au niveau technologique, ça ne correspondait pas. 

Ce qui fait que finalement, on n’a pas déposé de propositions», explique-t-il.

Selon lui, la vocation des bioprocédés aurait été intéressante pour l’ancienne propriété de Saputo. «Étant en plein cœur de la Ville, cela aurait été plus en lien avec la communauté. Il fallait faire attention. Je ne pouvais pas amener là n’importe quoi», admet M. De Tilly.

Par la suite, le Groupe Auxilium est arrivé dans le décor. «Ils ont fait la proposition et sont devenus acquéreurs avec différents projets. Malheureusement, l’incendie va faire en sorte que tout ça va être retardé», a-t-il conclu.