Allison Patry Miller, animatrice, Manon Côté, directrice générale adjointe, Pierre Michaud, président du Groupe Résidences des Bâtisseurs, Pierre-David Tremblay, maire de La Tuque, Yves Boivin, directeur général Centre-du-Québec et Mauricie et Réal Beaudin, cuisinier en chef, ont coupé le ruban lors de l’inauguration officielle de la résidence des Bâtisseurs à La Tuque.

Inauguration à La Tuque: «C’est notre résidence la plus réussie»

La Tuque — C’était un grand jour pour le Groupe des Bâtisseurs, mardi. Après quatre ans d’efforts et de travaux, les dirigeants ont pu inaugurer la résidence pour aînés et retraités de La Tuque. Le complexe résidentiel, qui a nécessité plus de 14 millions de dollars d’investissements, a déjà créé une trentaine d’emplois dans le Haut Saint-Maurice.

«C’est notre résidence la plus réussie. Il a fallu du temps, mais on est très heureux du résultat», a lancé d’entrée de jeu le président du Groupe Résidences des Bâtisseurs, Pierre Michaud.

Ce dernier estime que ce sont de petites choses qui font que cette 13e résidence des Bâtisseurs est la plus parfaite.

«C’est difficile à voir pour les résidents, mais nous on le voit. Je vois qu’on a amélioré beaucoup de choses, surtout au niveau des aménagements, au niveau de la décoration et ainsi de suite. J’aime beaucoup ce que je vois ici à La Tuque», a lancé le président du Groupe Résidences des Bâtisseurs.

Pierre Michaud n’a pas manqué de souligner la collaboration du milieu dans le projet. Il a parlé d’«une des plus belles collaborations».

«On a eu un support vraiment de haute qualité de la Ville de La Tuque. On nous a aidés dans le projet, on nous a ouvert des portes notamment pour le terrain de l’église Marie-Médiatrice. On est très satisfaits», a-t-il lancé.

La résidence située sur la rue Réal compte, dans sa première phase, 113 appartements. Elle compte également une unité de soins ultramoderne de 25 chambres à l’intention des personnes en légère perte d’autonomie cognitive. On retrouve également une salle de cinéma, piscine et spa, salle de billard, une salle de gym, une chapelle...

«Les retraités recherchent la tranquillité d’esprit et c’est ce que nous leur offrons. […] Ils veulent habiter un espace de vie animé et dynamique, et être bien entourés par une équipe compétente et professionnelle. En ce sens, la Résidence des Bâtisseurs La Tuque est une réussite et apporte une valeur ajoutée à notre communauté», a indiqué Manon Côté, directrice générale adjointe de l’établissement.

Cette dernière tient également à donner une âme latuquoise aux lieux. Elle veut personnaliser la résidence avec l’aide des résidents.

«Nos résidents font partie des bâtisseurs de chacun des territoires, donc on veut cadrer les murs et montrer d’où ils viennent», a ajouté Manon Côté.

On estime que le projet aura un effet de rétention chez les aînés, mais également pour les familles dans les régions.

«Partout où nous sommes établis, nous créons des milieux de vie qui contribuent au mieux-être de nos aînés, à la rétention de la population et à la vitalité socioéconomique des communautés», a indiqué M. Michaud.

Une trentaine de personnes travaillent déjà dans l’établissement de La Tuque, mais on prévoit que le nombre pourrait passer à cinquante d’emplois permanents dans un avenir rapproché.

Dans un contexte où la pénurie de main-d’œuvre est sur toutes les lèvres, les dirigeants des Bâtisseurss ont été «agréablement surpris» de l’intérêt suscité par les postes disponibles.

«Ç’a vraiment bien été et c’est peut-être même un peu surprenant dans le contexte actuel. On a pu sélectionner des perles au niveau de nos cadres et de nos employés de services», a conclu Yves Boivin, directeur général Centre-du-Québec et Mauricie pour le Groupe Résidences des Bâtisseurs.