L’imposante presse acquise par l’Imprimerie FL Web permettra d’imprimer 4,3 millions de pages par heure.

Imprimerie FL Web investit 11 M$

Avec l’acquisition de sa nouvelle presse rotative, l’imprimerie FL Web pourra doubler son chiffre d’affaires et son nombre d’employés au cours de la prochaine année. L’entreprise de Saint-Germain-de-Grantham deviendra un des imprimeurs les plus performants au Canada.

La Goss Sunday 3000/48 pages nouvellement acquise représente un investissement majeur de 11 millions de dollars.

Selon les estimations de François Chicoine, président d’imprimerie FL Web et imprimerie FL Chicoine, l’entreprise engagera ainsi près de 40 nouveaux employés dans la prochaine année pour répondre à la cadence en raison du rendement de la nouvelle presse.

« On est allé voir la machine en Australie et, quelques semaines plus tard, on a fait notre offre d’achat », explique François Chicoine. Pour accueillir la nouvelle machine qui s’étend sur une longueur de 185 pieds, l’entreprise a déjà doublé la superficie de son bâtiment à 80 000 pieds carrés.

L’entreprise familiale de M. Chicoine pourra se distinguer des autres imprimeurs du pays. En plus d’un plieur unique en Amérique, l’ergonomie de la nouvelle presse permettra une grande flexibilité dans les options de pliages, du nombre de sections et du papier à utiliser.

« Nous n’avions qu’une seule machine et ça nous empêchait d’aller chercher des clients plus importants. Avec notre nouvelle machine, on pourra vraiment aller plus loin », ajoute M. Chicoine, qui compte séduire de nouveaux clients américains.

Les avantages techniques de la nouvelle presse rotative auront un impact direct sur le coût d’impression et, ultimement, sur la quête de nouveaux clients.

À son plein régime, la nouvelle presse utilisera l’équivalent de dix poids lourds de papier par jour.

« Avec un volume d’impression aussi élevé, ça commence à prendre plus de monde pour s’occuper de ça », lance-t-il.

Le développement de l’entreprise devrait être imposant.

« Ce développement se fera en conservant notre approche personnalisée et nos valeurs d’entreprise familiale orientée sur le service à la clientèle », indique-t-il. Arrivée en janvier à l’intérieur des murs de l’entreprise, la nouvelle presse en est à ses derniers ajustements avant d’entrer officiellement en fonction.

« Étant donné que la machine est plus rare, les pièces sont plus difficiles à recevoir. On devrait recevoir des pièces sur mesure dans les prochaines semaines », avance-t-il.

D’ici les deux prochaines années, l’entreprise pense doubler son chiffre d’affaires.