Dans l’ordre habituel, on retrouve Louis-Philippe Normand, professeur et conseiller à la persévérance du programme Passeport pour ma réussite, Joanie Boucher et William Barry, diplômés 2017, et Caroline Duranleau, directrice du programme Passeport pour ma réussite.

Hausse de 43 % à Shawinigan

SHAWINIGAN — Les Journées de la persévérance scolaire ont pris des airs de fête mardi au Carrefour jeunesse-emploi de Shawinigan avec le bilan du programme de persévérance scolaire Passeport pour ma réussite, implanté à Shawinigan depuis 2012. C’est que les élèves de la première cohorte soutenue par Passeport ont été 43 % plus nombreux à obtenir un diplôme d’études secondaires (DES) en six ans que les élèves ayant fait leur entrée au secondaire avant l’arrivée du programme.

Et selon les responsables, cette augmentation du taux de diplomation spectaculaire ne fait que commencer. En effet, dans la deuxième cohorte de Passeport, ils sont déjà 63 % à avoir obtenu leur DES en cinq ans et plusieurs autres sont en voie de l’obtenir cette année.

«Nous savions que le programme était efficace car depuis sept ans, nous voyons les résultats sur le terrain. Toutefois, cette étude menée par la Commission scolaire et Passeport pour ma réussite Canada prouve hors de tout doute que nous sommes dans la bonne direction pour bâtir une génération de diplômés à Shawinigan», se réjouit la directrice générale du Carrefour, Pascale Fraser.

William Barry est bien placé pour en témoigner. Le jeune homme qui étudie présentement en sciences infirmières au Collège Shawinigan faisait partie de la première cohorte des diplômés. Aujourd’hui, il soutient ses deux petits frères qui participent aussi au programme.

«Lâche pas, c’est ce que je dirais à mes petits frères. Même si quand tu commences, tu te demandes à quoi ça sert de participer aux activités, aux séances de tutorat chaque semaine et de faire tes devoirs, finalement tu te rends compte que t’as fait un bon bout de chemin», a-t-il témoigné.

En juin 2019, le programme soulignera la diplomation de 35 nouveaux jeunes, ce qui portera à 140 le nombre d’élèves ayant terminé leurs études secondaires avec le soutien de Passeport. C’est le cas de Joanie Boucher qui se dirigera l’an prochain vers une formation professionnelle. Celle-ci a connu un parcours qu’elle qualifie de «semé d’embûches et de détours», mais aujourd’hui, elle termine un parcours en pré-diplôme d’études professionnelles et elle est confiante dans l’avenir. «Le programme Passeport m’a aidé à persévérer, mais aussi à développer ma confiance en moi. Je me suis dépassée, je sais que je peux réussir», a-t-elle affirmé.

Et des histoires de succès comme celles de William ou Joanie, c’est ce qui anime au quotidien le travail de la vingtaine de professionnels et la cinquantaine de bénévoles du programme Passeport.

«Les taux de diplomation sont des chiffres impressionnants dont nous sommes fiers, mais il ne faut pas oublier qu’ils ne reflètent qu’une partie de l’histoire, celle de la réussite scolaire», souligne Caroline Duranleau, directrice du programme.

Derrière ces chiffres, dit-elle, il y a aussi des dizaines d’histoires de persévérance et de succès. «Au cours de leur parcours, ces jeunes auront relevé des défis, développé leurs compétences et pris conscience de leur potentiel. Le parcours scolaire pour certains est plus long que pour d’autres, parfois aussi des élèves choisissent de quitter l’école, mais on les voit alors revenir au Carrefour dans d’autres programmes de soutien. Ils ont appris le plus important à Passeport : ils ne sont pas seuls devant leurs difficultés et des adultes croient en eux et en leur importance pour l’avenir de notre communauté. Juste de savoir cela peut faire une grosse différence dans le cheminement d’un jeune», renchérit Mme Duranleau.

Pour réussir sa mission, le programme Passeport collabore étroitement avec les écoles du territoire, un travail d’équipe qui permet de soutenir le jeune dans son milieu scolaire, mais aussi dans sa famille et dans sa vie personnelle.

«Outre le milieu scolaire, le programme Passeport pour ma réussite peut compter sur le soutien de nombreux partenaires de la communauté et du milieu socioéconomique qui croient aussi qu’ensemble, nous pouvons bâtir une génération de diplômés à Shawinigan», a-t-on ajouté.

Passeport pour ma réussite compte vingt programmes à travers le Canada, dont celui de Shawinigan qui a vu le jour au Carrefour jeunesse-emploi en 2012. Depuis ces débuts, le programme a accompagné plus de 500 élèves dans leur réussite scolaire et personnelle avec le soutien de centaines de bénévoles.

Pour être éligibles au programme, les élèves doivent habiter le territoire ciblé et fréquenter à leur inscription l’École secondaire des Chutes ou l’École secondaire du Rocher. Pour l’année scolaire 2018-2019, 280 élèves bénéficient du soutien du programme complet et 70 sont supportés par un projet pilote mené par Passeport pour ma réussite hors du territoire d’admissibilité. Pour connaître l’admissibilité d’un élève au programme ou pour s’impliquer comme bénévole ou partenaire, on peut visiter le www.cjeshawinigan.org ou composer le 819-537-3358.