Geneviève Scott Lafontaine, directrice générale de la Chambre de commerce et d’industrie de la MRC de Maskinongé, et Élaine Giguère, présidente du conseil d’administration.

Happening électoral le 2 octobre

LOUISEVILLE — La Chambre de commerce et d’industrie de la MRC de Maskinongé organisera pour une deuxième année de suite un happening électoral dans les premières semaines d’une nouvelle saison.

En 2018, la Chambre avait tenu une telle activité réunissant les candidats à l’élection provinciale du 1er octobre. Cette année, c’est dans le cadre de l’élection fédérale que la Chambre tiendra cet événement gratuit le 2 octobre à la Porte de la Mauricie de Yamachiche.

«On ramène l’événement pour que la population entende les candidats, les côtoie et jase avec eux», mentionne Genevière Scott Lafontaine, la directrice générale de la CCIMM.

L’économie, les affaires sociales, l’agriculture et l’immigration seront les thèmes abordés durant ce happening organisé en collaboration avec la Corporation de développement communautaire de la MRC de Maskinongé et le 103,1 FM, diffuseur en direct de l’événement. Les candidats seront invités à donner une réponse aux questions concernant ces sujets, questions qu’ils connaîtront en même temps que les gens dans l’assistance, mais il n’y aura pas de débat entre eux.

«Durant une campagne électorale, on n’a pas la chance d’avoir tous les candidats en même temps et d’avoir une réponse sur un même sujet, observe Mme Scott Lafontaine. Avec le happening, on a cette possibilité. Je pense que c’est une formule gagnante. Ça aide à faire un choix éclairé.»

La CCIMM a invité les candidats des six principaux partis. La néo-démocrate Ruth Ellen Brosseau, le bloquiste Yves Perron, la libérale Christine Poirier, la conservatrice Josée Bélanger et Luc Massé (Parti populaire du Canada) ont confirmé leur présence. Le candidat du Parti vert, Éric Lafrenière, sera absent.

Si des candidats s’ajoutent à la course électorale, ils seront invités par la CCIMM, assure l’organisme.

Nouveauté et valeurs sûres

Parallèlement à l’organisation de ce happening électoral, la Chambre de commerce et d’industrie de la MRC de Maskinongé se prépare à lancer sa saison. L’activité sous forme de 5 à 7 aura lieu au Magasin général Lebrun de Maskinongé le 25 septembre. Plus de 50 des 200 membres de l’organisme sont attendus.

Les déjeuners formation seront de retour durant la saison 2019-2020. Ils porteront sur la stratégie numérique, la gestion du temps, la gestion des conflits, le choc des générations et la santé mentale au travail.

Les cercles d’affaires sont une nouveauté à la programmation. Cette formule incluant une partie théorique et une partie pratique abordera des sujets plus pointus.

«Notre premier cercle d’affaires est sur la chaîne de production. Des professeurs en génie industriel de l’UQTR seront là pour la partie théorique et Conception MB, une entreprise de Louiseville, nous montrera ce qu’elle a fait à ce sujet», donne comme exemple Mme Scott Lafontaine.

Le Banquet des saveurs revient à la Ferme Nouvelle-France. Le banquet présenté le 15 novembre devrait une fois de plus attirer une bonne foule: 165 billets sont en vente et la moitié s’est déjà envolée.

La Soirée des Sommets Desjardins aura lieu le 4 avril. Le gala annuel sera suivi en juin du tournoi de dekhockey présenté en collaboration avec la Jeune Chambre de commerce de la Mauricie.

Contrat de deux ans

La Chambre de commerce et d’industrie de la MRC de Maskinongé a prolongé son association avec Geneviève Scott Lafontaine. Les deux parties ont signé un contrat de deux ans qui prendra fin avec la saison 2020-2021.

Mme Scott Lafontaine amorce une quatrième année à la tête de la CCIMM. Elle désire poursuivre l’aventure, car elle se dit toujours stimulée par son travail.

«J’aime ce que je fais. Je me sens plus à l’aise. La relation de confiance est établie, je profite de mes années de travail et ça rapporte. Je connais les membres, ils me connaissent. La pérennité, ça aide!»

Pérennité et direction générale de la Chambre de commerce et d’industrie de la MRC de Maskinongé n’allaient pas de pair à cet organisme depuis plusieurs années. Mais avec Mme Scott Lafontaine, qui est en poste depuis 2016, le conseil d’administration profite d’une stabilité hautement appréciée.

«Geneviève fait un excellent travail depuis son arrivée, raconte Élaine Giguère, présidente du conseil d’administration. Elle est dynamique et ça se reflète sur le territoire. Les entreprises savent que la permanence est solide. Il y a un engouement envers la Chambre de commerce.»