Dominic Fugère était enchanté d’annoncer l’arrivée de la bière Miller Lite au GP3R, flanqué de Martin D’Anjou, président de Festidrag.tv, Georges Barrette, chef senior des commandites et des événements chez MolsonCoors Canada, et Jean-Guy Talbot, ancien joueur du Canadien de Montréal et ex-porte-parole de la bière Miller Lite au Québec.

GP3R: coup de pouce pour la notoriété

TROIS-RIVIÈRES — Une marque de bière emblématique de sport, et surtout de course automobile, fera son entrée au Grand Prix de Trois-Rivières cet été, pour la 49e édition de l’événement. Ainsi, les amateurs pourront déguster les produits Miller Lite, désormais propriété du brasseur MolsonCoors, du 3 au 12 août sur l’avenue Gilles-Villeneuve.

Pour le directeur général du GP3R, Dominic Fugère, cette association avec cette prestigieuse marque de bière apparaissait toute naturelle. En prime, le grand manitou de l’événement croit que ce partenariat fera croître davantage la réputation de ce rendez-vous incontournable du sport motorisé.

«On pense que ça va augmenter notre notoriété. Les gens de Penske bien heureux de savoir que la marque qu’ils portent fièrement depuis 1991 sera associée à un événement où M. Penske a déjà eu des écuries en piste ici. C’est une marque emblématique qui a été portée par des champions tels que Rusty Wallace, Kurt Bush et Brad Keselowski. On souhaite maintenant l’associer à nos champions», souligne Fugère, bien heureux de pouvoir ficeler cette entente avec un partenaire de longue date.

«Il s’agit d’un commanditaire important. La brasserie MolsonCoors est bien implantée depuis plusieurs années, partout au Québec. C’est tout naturel d’avoir un commanditaire d’envergure qui nous appuie depuis les débuts, qui nous appuyait à l’époque de Gilles Villeneuve et nous appuie toujours.»

Représentant de MolsonCoors, Georges Barrette était également fier de révéler que l’entreprise distribuera également des billets à la population pour venir assister au GP3R. «On souhaite aussi redonner à la population de Trois-Rivières. Alors, on va donner la chance à des personnes de venir voir l’événement, aux frais de la compagnie», a souligné le chef senior des commandites et des événements chez MolsonCoors Canada.

Le Trou du diable sur place
Le renouvellement de l’entente avec Molson Coors a également ouvert la porte à l’arrivée d’un brasseur de la Mauricie dans les concessions du GP3R. Il sera en effet possible de savourer des produits du Trou du diable, une entreprise shawiniganaise qui a été achetée par Molson Coors au cours des derniers mois, dans un espace spécialement aménagé aux abords de la piscine du terrain de l’Exposition.

Pour l’annonce de ce partenariat, le GP3R a fait appel au vénérable Jean-Guy Talbot, un sportif habituellement associé au hockey en vertu de ses sept titres de la Coupe Stanley remportés avec le Canadien de Montréal. Or, dans les années 80, l’ancien numéro 17 des Glorieux a été porte-parole de la Miller Lite en compagnie de son illustre coéquipier Henri Richard.

Une course pour Le Concorde
Outre cette annonce majeure, le GP3R a également profité de l’occasion pour dévoiler quelques autres partenariats, notamment avec le Championnat de stock-car canadien qui s’arrêtera dans la cité de Laviolette.

La course de 100 km sera en effet baptisée le Hôtel Le Concorde 41. Le dévoilement a été effectué en présence du président de Festidrag.tv, Martin D’Anjou.

Par ailleurs, le DG du GP3R a admis avoir quelques autres annonces dans sa poche qu’il prendra soin de dévoiler au cours des prochaines semaines.

Assurément, la programmation en piste sera bonifiée, à en croire l’analogie utilisée devant les médias. «Il va y avoir d’autres choses.

On essaie présentement de rentrer 10 livres de bonheur dans un sac qui peut seulement en contenir 5 livres.»