Martin Dugré, de Ginius.

Ginius: produire son gin à la maison

TROIS-RIVIÈRES — Créer soi-même sa recette de gin artisanal, la produire, l’embouteiller, la déguster ou l’offrir en cadeau: voilà ce que permet le Ginkit et ses accessoires. Après plusieurs mois de validation de qualité, les produits de la PME trifluvienne Ginius sont déjà disponibles en édition limitée dans 45 succursales de la SAQ, dont celle du boulevard des Forges à Trois-Rivières. Ce qui s’ajoute aux 14 points de vente de Ginius, en plus de la boutique en ligne (https://www.ginius.ca/).

Lauréat local lors du dernier concours Osentreprendre, Ginius connaît une croissance exceptionnelle depuis son lancement en 2016 même si, de l’aveu du promoteur, l’aventure a pris véritablement son envol en 2018. L’entrepreneur derrière le projet est bien connu dans la région. Associé de l’agence de communication Acolyte, Martin Dugré travaille jour et nuit pour soutenir ses deux entreprises.

Après des études en relations industrielles et un passage de trois ans chez Desjardins, Martin revient à sa passion première : les communications. En 2000, il obtient un certificat en marketing, puis fonde Acolyte communication avec deux partenaires. Il agit depuis à titre de chargé de comptes et de responsable des ressources humaines. En 2004, afin de remédier aux problèmes de transfert de fichiers, Martin participe au lancement de Sytern.com, un site web de partage de fichiers électroniques qui connaît une popularité croissante. Associé au projet depuis 2014, il participe activement au développement et déploiement de la plate-forme In-dex.ca afin de changer les règles du jeu dans le domaine des assurances, partout au Canada.

À la fois créatif et rigoureux, Martin s’implique activement dans les mandats de stratégie. Il a à cœur de proposer des concepts originaux, durables et adaptés à la personnalité de chaque client. Il assure un suivi serré des projets auxquels il prend part.

Martin a dirigé de main de maître de nombreux projets d’envergure depuis qu’il a cofondé Acolyte en 2000, notamment pour plusieurs établissements d’enseignement, Loto-Québec, BMR (Unimat), Trialto et plusieurs clients dans le milieu touristique, du commerce de détail, E-commerce et en stratégie de commercialisation.

«Ce qui est génial, c’est que mes deux entreprises se sont mutuellement beaucoup aidées. Acolyte a développé tout le branding de Ginius et la boutique en ligne, quant à elle, utilise la technologie Shopify dont Acolyte en est devenu spécialiste avec les années. C’est maintenant la solution que nous proposons à nos clients à l’agence. Je me retrouve du côté client et ça me permet de mieux comprendre cette réalité», soutient M. Dugré.

«J’ai toujours voulu faire des spiritueux. J’ai décidé de me concentrer sur une avenue qui n’était pas encore exploitée : la démocratisation du gin. De toute façon, avec les normes, les batteries de tests et les approbations, la nouvelle vague d’amateurs de gin aurait passé avant de sortir un premier flacon. Aujourd’hui, le Ginkit devient le premier produit Do it yourself à entrer en SAQ et ce, grâce à notre partenaire de Louiseville, Distillerie Mariana», s’enthousiasme l’entrepreneur.

D’ailleurs, conscient de l’importance de l’achat local, Martin Dugré fait affaire avec des fournisseurs de la région pour presque tout. Dix-sept différents fournisseurs sont nécessaires à la réalisation de toutes les étapes du produit. Or, sur ceux-ci, quinze sont de la région.

Trois saveurs sont disponibles présentement, soit Expérience Citron & Grains du Paradis, Expérience Pétales de Rose & Concombre et Herbes et base de baies de Genièvre. Et ses produits se retrouvent déjà aussi loin qu’à Vancouver.

Avec une croissance aussi importante, il sera bientôt à la recherche d’un local et d’équipements pour faciliter les opérations. Car depuis son lancement, Martin réussit à réaménager du mieux qu’il le peut son sous-sol pour faire la production. Et dire qu’au départ, il croyait que faire de la distillation était réservé aux scientifiques... terrés dans leur sous-sol.