Le préfet de la MRC du Fjord-du-Saguenay,Gérald Savard, a rappelé son appui au projet Lac-à-Paul d’Arianne Phosphate.

Gérald Savard appuie toujours Arianne Phosphate

Le préfet de la MRC du Fjord-de-Saguenay, Gérald Savard, a tenu à rappeler aux médias qu’il était pour la réalisation du projet minier du Lac-à-Paul, d’Arianne Phosphate, et qu’il appuie le déroulement proposé par le promoteur.

« Arianne Phosphate a envisagé de nombreuses options pour le transport de la matière et elle a choisi celle qui répond le mieux aux aspects environnemental, économique et social », a-t-il insisté, par voie de communiqué de presse. Rappelons que la compagnie propose le transport par camion sur la route R-200 vers un terminal maritime à Sainte-Rose-du-Nord.

Crucial

Pour le préfet, il doit absolument y avoir un terminal, pour que le projet voie le jour. « Sans ce quai, il ne peut y avoir de mine, ce qui est inconcevable », a continué Gérald Savard. Il a affirmé que ce projet était essentiel au développement de la région, et qu’il est l’un des plus importants investissements annoncés au Saguenay-Lac-Saint-Jean depuis des années.

Il a rappelé qu’en 2016, Arianne Phosphate avait déposé une demande auprès de l’Agence canadienne de l’évaluation environnementale (ACEE) pour la construction du terminal. Ce dossier est actuellement en attente d’autorisation.