Gaz de schiste: Martel se fait rassurant

NICOLET — Le député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel, tient à rassurer la population à la suite de la publication récente d’avis publics par des entreprises liées à l’exploration du gaz de schiste, telles que Altai Resources inc. ainsi que CUDA Pétrole et gaz inc. et sa filiale Junex inc.

Le représentant caquiste a senti le besoin d’intervenir sur cette question parce que son bureau a reçu ces jours derniers de nombreux appels de citoyens inquiets qui ont interprété ces avis publics comme étant le prélude d’une nouvelle offensive de la part des gazières et des pétrolières.

«Cela n’est pas du tout le cas», a-t-il fait savoir. En effet, il explique que la nouvelle Loi sur les hydrocarbures a tout simplement transformé les permis d’exploration déjà existants émis en vertu de la Loi sur les mines en licence d’exploration et qu’elle oblige ces entreprises à en aviser la population dans les 60 jours, sous peine d’amende.

C’est la raison pour laquelle un bon nombre de ces entreprises ont fait paraître simultanément un avis public à ce sujet dans le même numéro d’un hebdo régional, ce qui a créé beaucoup d’émoi auprès des lecteurs. Or, la publication de ces avis ne répondait qu’à des exigences purement administratives et n’implique nullement que les entreprises concernées soient sur le point de se lancer dans l’exploration du gaz de schiste.

«Nous avons toujours été très clairs à ce sujet. Il n’y a pas et il n’y aura aucune exploration ou exploitation de gaz de schiste dans la vallée du Saint-Laurent. Le premier ministre a encore récemment déclaré que la porte était fermée sur cette question. Les citoyens peuvent donc dormir tranquilles», conclut M. Martel.