La centrale nucléaire Gentilly-2.

Fonds de diversification économique: Nicolet-Yamaska lève la main

Alors que l'enveloppe extérieure à Bécancour et Trois-Rivières est à sec, le conseil des maires de la MRC de Nicolet-Yamaska a adopté une résolution, mercredi, afin de réclamer auprès de la ministre Lise Thériault une partie des sommes encore inutilisées dans le Fonds de diversification économique régional.
«Actuellement, six projets dans la MRC de Nicolet-Yamaska sont admissibles ou pourraient être admissibles selon les critères de ce Fonds», peut-on lire dans la résolution.
Dans les préambules, on rappelle que ce programme d'aide de 200 millions de dollars avait été mis en place à la suite de la fermeture de la centrale nucléaire Gentilly-2 et que 75 % de cette somme était réservée pour les deux territoires les plus touchés par la fin du nucléaire, soit la MRC de Bécancour et la Ville de Trois-Rivières.
Or, les 50 millions de dollars restants, qui devaient servir aux autres MRC du Centre-du-Québec et de la Mauricie, sont entièrement dégagés depuis l'été 2016. Et selon les informations obtenues, le Fonds dispose encore de 116 millions de dollars non engagés à ce jour.
«Cette situation pourrait potentiellement entraîner la délocalisation d'entreprises de la MRC de Nicolet-Yamaska vers les territoires où le Fonds est toujours disponible», craignent les élus.
Ceux-ci demandent donc à la ministre responsable des PME, de l'Allègement réglementaire et du Développement économique régional, Lise Thériault, d'injecter de nouvelles sommes dans le Fonds pour le territoire de Nicolet-Yamaska ou de rendre disponible une partie de l'enveloppe non utilisée.
On fait valoir également comme arguments que les sommes encore disponibles dans le Fonds doivent être engagées au plus tard le 1er avril 2018, sinon elles pourraient être récupérées par le Conseil du Trésor, et la proximité de la MRC de Nicolet-Yamaska des territoires qui ont toujours accès à l'enveloppe.
Ainsi, les maires veulent que la ministre Thériault s'assure que les sommes encore disponibles ne seront pas utilisées de façon à orienter les projets de croissance des entreprises de Nicolet-Yamaska vers les territoires où le Fonds est encore disponible.
Et du même coup, ils lui demandent d'assouplir les critères d'admissibilité au Fonds de diversification pour permettre d'appuyer des projets de plus petite envergure dans le territoire de la MRC de Bécancour. 
Cette sortie survient au moment même où la MRC de Nicolet-Yamaska vient d'adopter sa planification stratégique en développement économique 2017-2022 et son offre de services, en plus de procéder à l'embauche de deux nouvelles ressources dans le domaine.