Fibre optique dans la MRC des Chenaux: le gouvernement s’occupera du réseau

TROIS-RIVIÈRES — D’ici un an et demi, tous les ménages de la MRC des Chenaux devraient pouvoir se brancher à un réseau de fibre optique. En effet, si la MRC s’est vu refuser l’autorisation d’emprunter pour réaliser ce projet par le gouvernement, ce dernier s’est engagé à le mettre lui-même en œuvre dans les mêmes délais et paramètres.

«C’est un projet laboratoire qu’ils (le gouvernement) nous ont offert et on n’avait pas un mot à dire, convient Gérard Bruneau, préfet de la MRC des Chenaux et maire de Saint-Maurice. Mais il y a un avantage: si le gouvernement paie, les citoyens de la MRC n’auront pas à le faire.»

Le réseau de fibre optique devrait donc couvrir l’ensemble du territoire, en n’excluant aucun citoyen, selon les garanties obtenues par la MRC de la part du ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon. La mise en marche de ce réseau devrait également se faire dans les délais prévus par la MRC si elle l’avait réalisée elle-même, soit dans un an et demi environ. M. Bruneau indique d’ailleurs que des entreprises de télécommunications ont déjà fait acte de présence sur le territoire de la MRC pour préparer leur soumission. Le soumissionnaire retenu pour mener à bien le projet devrait être choisi cet automne.

«On peut se poser la question si ces entreprises, étant donné qu’elles soumissionnent sur plusieurs projets à travers le Canada, peuvent faire les travaux dans le même délai qu’on avait prévu, mais le ministre Fitzgibbon nous a assurés qu’on va être en priorité», souligne M. Bruneau.

Le projet que voulait réaliser la MRC aurait coûté entre 9 et 10 millions $. Chaque résident du territoire des Chenaux aurait été appelé à payer 48 $ par année pendant 20 ans pour rembourser l’emprunt qui aurait dû être contracté.