Pour la prochaine année, Jia Qi Wu assurera les échanges entre Shawinigan et la Chine

Faire le pont entre Shawinigan et la Chine

SHAWINIGAN — Depuis maintenant deux mois, la Ville de Shawinigan compte à ses côtés une nouvelle ressource pour l’aider dans sa quête vers la Chine. Jia Qi Wu agira pour la prochaine année à titre de coordonnatrice du développement culturel, touristique et économique avec la Chine.

Jusqu’à la fin de son contrat, Jia Qi Wu travaille conjointement avec trois piliers de la ville, soit Culture Shawinigan, l’Office de Tourisme et la Ville de Shawinigan.

Son rôle consiste avant tout à créer des liens entre la Chine et Shawinigan. Elle contribuera par le fait même au développement de la culture, du tourisme et de l’économie.

En avril dernier, la nouvelle coordonnatrice rencontrait une délégation de la ville lors d’une mission en Chine. La chaleur et la gentillesse des gens qu’elle a rencontrés l’ont convaincue de venir travailler en collaboration avec Shawinigan. «J’ai pu voir qu’il y a beaucoup de passion et d’enthousiasme pour le développement de la ville», mentionne-t-elle.

Ayant travaillé auparavant pour de grandes institutions comme l’ONU à Genève, l’Ambassade du Canada en Chine ou encore d’autres entreprises culturelles au Canada, Jia Qi Wu se dit ravie de pouvoir mettre à profit ses expériences antérieures pour le développement de la municipalité. «Si je peux aider avec mes expériences et mon expertise, ça va me faire plaisir», ajoute la coordonnatrice.

Un potentiel bien réel
Selon la nouvelle coordonnatrice, le potentiel est bien réel entre le marché chinois et ce que Shawinigan peut offrir. «Je crois que c’est bon pour la Ville de Shawinigan de vouloir viser la Chine», souligne Jia Qi Wu.

De concert avec la Ville, elle travaille présentement à développer des stratégies d’affaires. «On essaie d’attirer les investisseurs chinois à Shawinigan pour qu’au final ils décident d’établir leurs compagnies ici», précise Jia Qi Wu.

Le développement de ces partenariats établira et entretiendra des relations positives et professionnelles avec les partenaires chinois.

Un échange de culture
La coordonnatrice note également l’échange de culture qui résultera de ces ententes internationales. «Ça va permettre aux citoyens de connaître une autre culture», soutient-elle.

Le développement de stratégies de commercialisation de spectacles et d’activités culturelles s’annonce de bon augure. Jia Qi Wu indique que la série de livres Amos Daragon de Brian Perro est déjà publiée en Chine.

Le prochain projet à caractère culturel se concrétise progressivement. Un spectacle est en train d’être mis en place et permettrait aux gens de Shawinigan de découvrir les talents musicaux de Chine. «Je suis présentement en contact avec un harpiste chinois, pour qu’il fasse partie du spectacle», avance-t-elle.

Jia Qi Wu et Culture Shawinigan projettent notamment de produire le spectacle en Chine.

Adapter le terrain
Le mandat de Jia Qi Wu consiste également à la préparation du terrain pour faciliter et adapter la réception de touristes chinois à Shawinigan. La coordonnatrice souhaite que les Chinois prennent le temps de s’arrêter en région et découvrir de nouveaux endroits autres que les grandes villes comme Québec ou Montréal. «On travaille pour les amener ici, pour un ou deux jours. Comme ça ils peuvent dormir ici», affirme-t-elle.

Au final, Jia Qi Wu estime que tout le monde sera gagnant dans le développement du tourisme chinois à Shawinigan. «Les gens vont habiter, visiter et acheter ici», explique-t-elle. La coordonnatrice note aussi la réputation du musée Jean Chrétien qui est très connu auprès des Chinois.

«Cette année le tourisme entre la Chine et le Canada sera à son apogée», conclut Jia Qi Wu.