Les trois actionnaires de FAB 3R Martin Magny, Yves Lacroix et Chantal Rochette lors de la célébration du 5e anniversaire de l’entreprise.

FAB 3R: cinq ans et tournée vers l’avenir

Trois-Rivières — Il y a cinq ans, le sort de l’usine de Trois-Rivières de GL&V Canada était scellé. Elle devait fermer en 2017 et ses 150 travailleurs se seraient retrouvés sans emploi. Trois dirigeants de l’usine ont alors pris un pari risqué: acheter les équipements et démarrer une toute nouvelle entreprise. FAB 3R célèbre maintenant son cinquième anniversaire et l’entreprise est décidément tournée vers l’avenir.

«En septembre 2012, l’usine était dans le corridor de la mort. On devait annoncer la fermeture pour mars 2017», se souvient Yves Lacroix, un des actionnaires de FAB 3R et président-directeur général de l’entreprise. 

Incapable d’accepter cette réalité, Yves Lacroix a proposé à deux autres dirigeants de l’usine, Martin Magny et Chantal Rochette, s’ils étaient prêts à se porter acquéreurs des installations de Trois-Rivières. Ceux-ci ont rapidement accepté le défi. 

«On y croyait, mais il y avait souvent des gens de nos entourages qui nous rappelaient qu’on investissait dans le manufacturier, un milieu qui n’était pas nécessairement sexy il y a cinq ans. C’était difficile. On m’a même traité de fou à lier», ajoute Yves Lacroix. 

«Fondamentalement, on y croyait et on le faisait pour les bonnes raisons. Et on savait que les gens qui nous accompagnent dans cette aventure, c’est-à-dire nos employés, mettraient l’épaule à la roue pour faire en sorte que ça devienne un succès.»

Les employés de FAB 3R sont en effet au cœur de la réussite de la jeune entreprise. Lors du lancement de la nouvelle entreprise, le syndicat avait accepté de négocier une nouvelle convention collective. Ces travailleurs possèdent l’expertise qui fait la richesse de FAB 3R. 

«C’est vraiment l’expertise de nos gens qui nous ont amenés où on est. Nous avons embauché 25 personnes l’automne dernier et elles sont notre expertise de demain», mentionne Yves Lacroix. 

Pour souligner le cinquième anniversaire de l’entreprise, une grande photo de tous les travailleurs a été installée sur un mur de l’usine. Les travailleurs étaient invités jeudi à signer ce mur souvenir. On pouvait y lire des messages témoignant d’un important sentiment d’appartenance comme «Mon FAB 3R, je l’ai tatoué sur le cœur», «Très fier de cette équipe» ou encore «Longue vie à FAB 3R». 

Après trois années de consolidation, FAB 3R est maintenant en «mode développement». L’entreprise offre des services d’usinage, de fabrication et mécanique pour des projets de grande envergure. FAB 3R fournit pour ses clients des solutions uniques pour des équipements industriels de grandes dimensions. 

«On est en plein mode de développement des affaires», précise Yves Lacroix. «Nous sommes un peu partout en Amérique du Nord, Canada et États-Unis essentiellement. Nous sommes surtout dans le domaine des pâtes et papiers et hydroélectrique.»

FAB 3R achète les bâtiments et le terrain

Depuis le démarrage de l’entreprise, GL&V était demeuré propriétaire des bâtiments et du terrain du boulevard du Saint-Maurice. Il s’agit d’une étape importante dans le développement de l’entreprise. 

«On était locataire et on voulait devenir propriétaire des lieux. On avait pris la décision d’être locataire au début de l’investissement, mais là on est prêt à passer à une autre étape», affirme M. Lacroix. «On a d’autres projets aussi. On va en faire l’annonce bientôt.»

Le cinquième anniversaire de l’entreprise a permis de moderniser son image. Une toute nouvelle enseigne fera bientôt son apparition sur le bâtiment principal de l’usine et un nouveau site Internet a été lancé dernièrement. 

Lors de la cérémonie de jeudi, la direction de FAB 3R a remercié le Fonds de diversification économique, Développement économique Canada, Investissement Québec ainsi que Desjardins entreprise pour leur soutien.