Expansion majeure chez Lambert Therrien

TROIS-RIVIÈRES — Les associés du Cabinet d’avocats Lambert Therrien s.e.n.c. viennent d’annoncer l’expansion de leur bureau et l’accueil de six nouveaux avocats provenant de Joli-Coeur Lacasse, dont leur nouvelle associée Me Véronique Néron, au sein de leur équipe.

Comptant maintenant plus de douze avocats, Lambert Therrien s.e.n.c. devient ainsi un pôle régional important dans le domaine des services juridiques et «se positionne comme un leader en Mauricie», a-t-on fait savoir.

Grâce à l’ajout de ces nouvelles ressources, Lambert Therrien s.e.n.c. continuera donc à offrir à sa clientèle, principalement composée d’entreprises, d’institutions et de particuliers, une gamme complète de services juridiques.

Avec ses bureaux à Trois-Rivières et Nicolet, et des avocats fortement impliqués dans les communautés d’affaires de Trois-Rivières, Shawinigan, Nicolet, Maskinongé et Mékinac, Lambert Therrien s.e.n.c. continue de se développer pour offrir des conseils juridiques novateurs et stratégiques adaptés aux réalités régionales comme aux enjeux des grands marchés.

D’ailleurs, Me Pierre Soucy souligne que le Cabinet est impliqué dans des transactions corporatives d’importance et accompagne sa clientèle partout au Québec dans le cadre de litiges de toutes envergures devant toutes les juridictions et instances.

«En outre, le Cabinet a toujours démontré sa capacité de gérer des dossiers et des défis importants, tels que les dossiers de la pyrrhotite dans lesquels il est actuellement impliqué pour défendre les intérêts des victimes aux prises avec cette problématique», a-t-il souligné.

«Lambert Therrien s.e.n.c. exprime sa fierté d’être un Cabinet contrôlé par des gens de la région, issus des communautés locales, préoccupé par les besoins des justiciables de la Mauricie et des réalités régionales auxquelles ceux-ci sont confrontés», renchérit Me Soucy.

Quant à Me Véronique Néron, auparavant associée au sein de Joli-Coeur Lacasse, cette dernière souligne que le passage de son équipe chez Lambert Therrien s.e.n.c. s’imposait en raison de sa vision du droit et de la pratique qu’elle partage avec ses nouveaux associés.

Du côté de Joli-Coeur Lacasse, on explique avoir convenu avec les avocats de sa pratique à Trois-Rivières qu’une relocalisation des activités de l’entreprise était nécessaire et justifiée, d’où ce transfert des ressources chez Lambert Therrien comme résultat.

«Cette décision d’affaires consensuelle s’inscrit dans une démarche planifiée et stratégique afin de mieux consolider les forces vives qui animent notre PME de près de 200 employés et associés», explique le coordonnateur des communications chez Joli-Coeur Lacasse, Alex Drouin.