Alain Lemieux d'Epsila.

Epsilia: nouveaux associés de taille

L'entreprise trifluvienne Epsilia, spécialiste en solutions de traçabilité pour les entreprises, peut rêver plus que jamais d'accélérer le développement de ses marchés. Henri-Paul Rousseau, vice-président du conseil de Power Corporation et de la Financière Power et ancien chef de la direction de la Caisse de dépôt et de placement, de même que Bernard Dorval, un retraité de la Banque TD, deviennent en effet actionnaires de l'entreprise.
Epsilia demeure cependant sous le contrôle des propriétaires actuels, tient à préciser son actionnaire principal, Alain Lemieux.
Pour réussir en affaires, «il faut être entouré de talents», a fait valoir M. Lemieux, vendredi, lors de cette annonce en présence de clients et partenaires.
L'entreprise vise un volume d'affaire de 30 millions $ au cours des prochaines années et entend pénétrer les marchés américains et internationaux. «On risque même d'aller vers des acquisitions. On va investir 1 million $ sur la technologie pour les deux prochaines années», dit-il, tandis qu'une dizaine de nouveaux emplois seront créés dans les prochains mois chez Epsilia.
Henri-Paul Rousseau, qui possède une entreprise acéricole à Dunham, a déjà travaillé en collaboration avec Epsilia pour lancer, en novembre dernier, à Québec, un nouveau concept appelé Tracéricole qu'ils tenteront d'étendre au milieu acéricole afin d'assurer la traçabilité des produits de l'érable.
Plus de détails dans l'édition du 29 octobre.