Eklore Marketing: l’art de cultiver des relations durables [VIDÉO]

TROIS-RIVIÈRES — L’histoire d’Eklore Marketing, firme établie au centre-ville de Trois-Rivières depuis un an, découle directement de celle de ses deux associés-fondateurs: Marianne Lefebvre et François Jacob. Ce couple d’ex-Lavallois a fait le choix en 2015 de s’établir à Trois-Rivières pour se rapprocher de la famille et bénéficier d’une meilleure qualité de vie. En quête d’équilibre, mais aussi de nouveaux défis, les futurs associés étaient alors loin de se douter des horizons professionnels qu’allait leur offrir leur terre d’accueil.

D’une part, François, après son passage au Port de Trois-Rivières comme directeur des communications, a été le premier à se lancer dans l’aventure entrepreneuriale en tant que consultant en communications numériques. Évoluant ensuite comme travailleur hybride, il conjugue ses mandats à un poste de spécialiste web pour la Formation continue et services aux entreprises du Cégep de Trois-Rivières. Le bouche-à-oreille permet à François de se forger une belle clientèle.

Pour sa part, après avoir fait progresser sa carrière en développement des affaires pour le compte d’un OBNL sur la scène provinciale, Marianne choisit de se lancer à son tour et devient consultante en partenariats. À l’automne 2018, elle obtient un premier mandat en développement d’alliances de marque pour l’Institut secondaire Keranna et contribue à mobiliser la communauté d’affaires autour des Espaces innovants.

Marianne Lefebvre et François Jacob de la firme Eklore Marketing.

Fort de son succès respectif, le couple de parents-entrepreneurs profitera des nombreuses heures passées dans les gradins de piscines à encourager leurs deux nageuses pour faire le point sur leurs parcours professionnels.

C’est tout naturellement qu’en 2019, les deux complices décident d’unir leurs expertises pour mettre sur pied leur firme spécialisée en marketing, communications et partenariats auprès des milieux institutionnels, associatifs et communautaires.

«À l’ère où les entreprises doivent développer leur responsabilité sociale, les associations et les organismes communautaires ont aussi avantage à penser comme des marques», font-ils remarquer.

Selon eux, les organisations publiques ont également le désir de communiquer plus stratégiquement, de manière plus inclusive, avec leurs interlocuteurs. Ainsi, cultiver des relations durables est sans doute le besoin le plus fréquemment exprimé par les clients desservis par Eklore.

Animés par la vision de devenir une référence en communications numériques et partenariats au Québec, Marianne et François se sont donné pour mission d’aider les gestionnaires à développer des relations durables auprès de leurs employés, membres, partenaires, communautés ou donateurs.

La connaissance qu’ont les deux associés des milieux institutionnels, associatifs et communautaires, combinée à leur savoir-faire qui marie stratégies et actions, fait la force et la réputation de leur firme. Qu’il s’agisse de mandats à court terme (accompagnement stratégique, devis technique d’intranet, conception web, plan de commandites ou politique d’investissement communautaire) ou de forfaits annuels de gestion (où la firme agit comme département externe pour divers clients ayant besoin de ressources à temps partiel seulement), les deux associés partagent une vision commune de la relation client qui se reflète dans les valeurs de l’entreprise: éduquer, inspirer, collaborer. Chaque mandat se veut enrichissant pour toutes les parties.

«Le nom Eklore Marketing a été choisi en référence à l’éclosion de projets qui demandent des conditions particulières et une attention soutenue pour prendre racine et se concrétiser», explique le duo.

Les associés travaillent avec des personnes, expertes dans leur domaine, qui ont une vision du développement de leur organisation, mais qui doivent avant toute chose gérer la quotidienneté. «Eklore Marketing se veut le partenaire fiable qui appuie ces dirigeants et facilite l’atteinte de leurs buts», soulignent-ils.

La firme a soufflé sa première bougie en février et, déjà, elle possède un portfolio rempli de clients reconnus partout au Québec (CHU de Québec, SODEC, Université de Montréal, Fondation de l’entrepreneurship, SUCO, Ordre des techniciens et techniciennes dentaires du Québec) et régionalement (TREM, Institut secondaire Keranna, Cégep de Trois-Rivières, Point de rue, Fondation du Musée Pop).

Même si le pari du couple semblait risqué, le résultat est très satisfaisant: des rencontres enrichissantes, des collaborations stimulantes, une belle conciliation travail-famille et de grands accomplissements professionnels. Ayant déjà créé deux emplois à temps plein, les deux associés envisagent engager une autre ressource en 2020 pour compléter l’équipe, d’autant plus qu’un projet de développement web mariant commerce en ligne et engagement social est sur la table à dessin de l’entreprise.