Le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois.

Dubois et Angers présents à la Rencontre des municipalités efficaces

Dans le cadre de la Rencontre internationale des municipalités efficaces (RIME) qui aura lieu les 21 et 22 mars à Montréal, près de 400 leaders du milieu municipal et de l'énergie se donneront rendez-vous pour accélérer la transition énergétique. Et parmi eux, on y retrouvera les maires Jean-Guy Dubois et Michel Angers.
Le maire de Shawinigan, Michel Angers.
Organisée par l'Association québécoise de la maîtrise de l'énergie (AQME), la Rencontre se déroulera sous les thèmes de la résilience des villes, de la nouvelle économie verte en pleine ascension et des nouveaux modèles financiers qui permettront aux municipalités d'exercer leur rôle de leader territorial. Elle s'inscrit dans le cadre d'AMERICANA, le Forum sur l'environnement et Salon international des technologies environnementales.
Cette rencontre internationale permettra de mettre en lumière des pratiques d'avant-garde adoptées par des villes ailleurs dans le monde, comme Rotterdam et Berkeley, mais aussi ici, au Québec. 
«Nous constatons que le mouvement est en cours au Québec afin de coupler la nécessaire maîtrise de l'énergie et l'intelligence des villes. Nous avons plusieurs initiatives inspirantes à l'échelle du territoire», a précisé Jean Lacroix, président-directeur général de l'AQME.
La programmation propose conférences et ateliers interactifs pour approfondir la connaissance des enjeux énergétiques et partager les meilleures pratiques notamment en termes d'urbanisme et d'aménagement du territoire, de transport, de production d'énergie renouvelable, d'infrastructures ou d'optimisation des consommations énergétiques. 
«Je trouvais que ça tombait en plein dans notre créneau de green tech, de technologies environnementales. C'est un colloque international. On y parlera d'innovation technologique, d'environnement, de gestion durable, de recherche et développement. Je m'en vais là pour mieux comprendre, élargir mes horizons», a justifié le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois.
Son intérêt est d'autant plus grand que sa municipalité s'apprête à créer un incubateur dans le green tech. 
«Ça arrive à un bon moment. On est déjà impliqué dans la ville intelligente, ville allumée. Je m'en vais vendre Bécancour comme lieu privilégié et bien organisé d'accueil de projets dans le domaine green tech», fait-il savoir fièrement.
Son homologue de Shawinigan, Michel Angers, fera même partie d'un panel sur les villes numériques, dans le cadre de l'AMERICANA. 
Deux jours avant, il participera à un colloque national sur les technologies de l'information qui aura lieu dans sa Ville, soit le Forum des cultures numériques.
«L'efficacité énergétique, la technologie verte, ça fait partie de nos créneaux de développement. Depuis déjà un bon petit bout de temps, on a des centres de recherche à Shawinigan. On s'enligne de plus en plus vers l'électrification des transports, avec nos deux fabricants de bornes. On est vraiment dans cette nouvelle vocation verte. On n'a pas la prétention d'être aussi avancé que Victoriaville, mais on s'en vient», confie celui qui dit participer à «tout ce qui est innovant».