Dans l’ordre habituel, on retrouve Xavier Dufour, conseiller en stratégie et développement durable du Conseil québécois de développement durable, France Gagnon, directrice des ressources humaines et gestion de L’autre Fabrick, Alain Drouin, président du Centre des Arts populaires de Nicolet, Chantal Tardif, directrice générale du Pôle d’économie sociale du Centre-du-Québec, Jean-Guy Houle, directeur général du Groupe Récréo-jeunesse de Baie-du-Febvre, Guylaine Fréchette, bénévole du Groupe Récréo-jeunesse de Baie-du-Febvre, Bernard Brochu, directeur général du Centre des Arts populaires de Nicolet, Marie-Pierre Patry, directrice générale Le Support, Jean Gosselin, directeur de production de L’autre Fabrik, Christine André, coordonnatrice de production pour Le Support.

Développement durable et économie sociale: cinq entreprises s’impliquent

Bécancour — Le Pôle d’économie sociale du Centre-du-Québec s’est associé au Centre québécois de développement durable (CQDD) afin de participer à une initiative provinciale visant à offrir à des entreprises du secteur de l’économie sociale de quatre régions une formation et un accompagnement dans le but d’implanter une démarche de développement durable au sein de leur entreprise.

Au Centre-du-Québec, cinq entreprises se sont jointes au mouvement, soit Groupe Récréo-jeunesse de Baie-du-Febvre, le Centre des Arts populaires de Nicolet, le Support et L’autre Fabrick de Victoriaville ainsi que le Centre de la petite enfant (CPE) Chez toi, Chez moi de Bécancour.

«Nous avons décidé de nous investir dans ce programme d’accompagnement, notamment parce qu’il vise à s’adapter aux caractéristiques des entreprises d’économie sociale, telles que la propriété et la gestion collective qui impose une gouvernance et des pratiques démocratiques, une raison d’être basée sur les retombées pour la société plutôt que sur les rendements financiers et l’ancrage territorial», a commenté Chantal Tardif, directrice générale du Pôle d’économie sociale.

Pour le CQDD, il s’agit d’un nouveau secteur d’intervention. Et Xavier Dufour, conseiller en stratégie et développement durable, souligne les enjeux inévitables pour toute entreprise.

«Bien ancrées dans la communauté, les entreprises d’économie sociale répondent aux besoins des collectivités, sont créatrices d’emplois, contribuent à la revitalisation des territoires et se démarquent par leur capacité d’innover. Ceci dit, comme toute entreprise, celle du secteur de l’économie sociale est confrontée à des défis en ce qui a trait à l’intégration des principes de développement durable dans l’ensemble de ses pratiques et pour assurer son développement», a-t-il déclaré.

«De par sa mission, Le Support est promoteur du développement durable, il était donc important pour nous de pouvoir structurer l’ensemble des activités de notre organisation en lien avec ces principes. La cohorte va nous permettre de réaliser cet objectif. Nous souhaitons appliquer les nouvelles connaissances particulièrement à notre système de gestion, côté administratif qui est couramment oublié quand on parle de développement durable, souvent beaucoup plus axé sur les côtés sociaux et écologiques», a conclu Marie-Pierre Patry, directrice générale.