Maude Grenier, la nouvelle coordonnatrice à l'accueil et à l'intégration des nouveaux arrivants de la MRC de Mékinac.
Maude Grenier, la nouvelle coordonnatrice à l'accueil et à l'intégration des nouveaux arrivants de la MRC de Mékinac.

Deux nouvelles ressources à la MRC de Mékinac

SAINT-TITE — La MRC de Mékinac a récemment accueilli deux nouvelles personnes-ressources dans son équipe, soit à l’accueil et intégration des nouveaux arrivants, et au développement de la zone agricole.

Arrivée alors que la pandémie de COVID-19 commençait à s’installer au Québec, Maude Grenier a rejoint l’équipe de la MRC à titre de coordonnatrice à l’accueil et à l’intégration des nouveaux arrivants sur le territoire de Mékinac. Anciennement à la barre du regroupement Par’enfants au cœur de nos actions Mékinac, Mme Grenier aura comme responsabilité de dresser la politique d’accueil des nouveaux arrivants ainsi que le plan d’action destiné à faciliter leur intégration. Elle sera également chargée de les mettre en œuvre.

Pascale Dion, coordonnatrice au développement de la zone agricole de la MRC de Mékinac.

Pascale Dion, quant à elle, est devenue coordonnatrice au développement de la zone agricole, un poste nouvellement créé. Elle sera le lien entre la MRC et les partenaires concernés par les questions agricoles et agroalimentaires. Elle aura également la responsabilité du plan de développement de la zone agricole (PDZA) de la MRC.

«Pour l’ensemble du conseil des maires et moi-même, l’embauche de ces ressources représente la vitalité de notre milieu et les nombreuses actions qui s’y développent au fil du temps. Nous travaillons avec une équipe des plus assidue et dévouée, qui amène constamment de nouveaux projets et de nouvelles façons de faire, il devenait donc nécessaire de combler les postes et même d’en créer un nouveau», a souligné par voie de communiqué Bernard Thompson, préfet de la MRC de Mékinac.

Avec ces nouvelles embauches, l’équipe de la MRC compte désormais 22 employés.