Il semble que tout soit aligné pour mettre en branle d'importants travaux à l'usine Rémabec de Parent qui devraient être complétés d'ici la fin de l'année 2017.

Des millions $ pour moderniser l'usine de Parent

D'importants investissements auront lieu à l'usine de Parent, en Haute-Mauricie. Rémabec a dévoilé des détails lors de la rencontre avec les citoyens, mardi.
<p>Le directeur des communications et des relations publiques du Groupe Rémabec, Pierre-Olivier Lussier, a fait une présentation complète de l'entreprise.</p>
L'entreprise a aussi annoncé que la population serait consultée pour un projet concernant l'hébergement des travailleurs de sa scierie.
Il semble que tout soit aligné pour mettre en branle d'importants travaux à l'usine de Parent. À la fin de 2017, plus de 7 millions de dollars devraient avoir été investis.
On parle, entres autres, d'optimisation de la ligne d'empilage de l'usine de sciage pour aider à la production et de grosses rénovations sur le séchoir et la bouilloire «parce qu'on a un manque à gagner de ce côté-là».
«Il y a des investissements qui ont déjà été faits, on a changé nos scanneurs transversaux, il y a eu beaucoup d'amélioration sur nos lignes de sciage, mais on ne peut pas s'arrêter là. [...] Il y a d'autres investissements qui s'en viennent» a lancé Jean-Yves Imbeault, directeur des scieries Arbec en Mauricie.
Jusqu'à maintenant 1,7 million de dollars ont été dépensés. D'ici le mois d'août, d'autres équipements, qui représentent des investissements de 2 millions, devraient faire leur apparition.
«Il va y avoir eu pour 3,7 millions $ cette année en investissements à Parent. Pour 2016-2017, il y a des projets pour 3,6 millions. Ça comprend la réfection de la cour, les séchoirs, et on va travailler sur nos lignes de sciage», a affirmé M. Imbeault.
Rémabec avait déjà fait connaître ses intentions d'augmenter l'offre d'hébergement pour les travailleurs de sa scierie dans le secteur de Parent. Le projet avance et la population sera consultée lundi prochain à cet effet.
«Le projet a effectivement avancé. On va être en mesure de présenter aux gens de Parent l'emplacement où pourraient être les nouvelles installations. Il va aussi y avoir un visuel pour montrer de quoi aurait l'air ce nouveau campement pour les travailleurs de l'usine [...] On veut avoir un projet ouvert et transparent», a fait savoir Pierre-Olivier Lussier, directeur des communications et des relations publiques du Groupe Rémabec.
Rémabec avait souligné récemment avoir un problème de rétention de main-d'oeuvre, notamment en raison de la qualité de l'hébergement.