Le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, prenant la parole lors de l’assemblée générale annuelle d’IDE Trois-Rivières.

Des investissements d’un milliard $ en deux ans

TROIS-RIVIÈRES — Près de 460 millions de dollars en investissements, 152 projets d’expansion, 1146 emplois créés ou maintenus: voilà le bilan d’Innovation et Développement économique Trois-Rivières qui parle d’une année de croissance en 2017 pour les entreprises de Trois-Rivières et de Bécancour.

Et la confiance semble définitivement bien installée alors qu’au cours des deux dernières années, c’est plus d’un milliard de dollars qui a été investi, majoritairement dans les domaines manufacturiers et des hautes technologies.

«Les entreprises ont investi massivement et elles ont aussi embauché», a lancé le directeur général, Mario De Tilly, lors de l’assemblée générale annuelle tenue mardi.

En effet, l’année 2017 aura été marquée par une baisse importante du taux de chômage, soit de 7 % à 6 % en moyenne sur un an. Quant au nombre de personnes en emploi, il a augmenté, passant de 74 700 à 75 700.

Partenaire stratégique, IDE Trois-Rivières a été impliqué dans pas moins de 225 projets sur le territoire trifluvien en 2017. L’organisme a accordé 1,38 million de dollars en aide financière via ses différents programmes, ce qui a généré des investissements de 25,3 millions $ et permis de maintenir ou de créer 319 emplois.

L’équipe a également poursuivi ses efforts de prospection, prenant part à cinq colloques internationaux et participant à l’accueil de quatre délégations étrangères. Trente-quatre propositions d’implantation ont été déposées, générant huit projets, pour un total de 77 millions de dollars en investissements.

Croyant fermement que l’attraction d’entreprises manufacturières et la mise en valeur des friches industrielles passent par la création d’un portefolio de bâtiments, le conseil d’administration d’IDE Trois-Rivières a adopté, en 2017, une ambitieuse Stratégie de développement immobilier. L’organisme, qui possédait déjà cinq immeubles, en a acquis deux supplémentaires en 2017, soit le Centre d’affaires, au centre-ville, et le Complexe industriel Stace, dans le parc industriel des Hautes-Forges.

Du côté du centre-ville de Trois-Rivières, les efforts entrepris au cours des dernières années pour attirer de nouveaux professionnels ont donné d’excellents résultats. Ainsi, 19 bureaux d’affaires ont ouvert leurs portes, occupant 35 000 pieds carrés d’espaces auparavant vacants, pour un total de 127 nouveaux emplois.

Du côté de la Ville de Bécancour, avec qui IDE Trois-Rivières a une entente pour le développement économique, quatre projets d’expansion ont vu le jour, pour des investissements de 50 millions de dollars qui ont créé 38 emplois. Une dizaine de projets sont également actifs au niveau de la prospection, pour une création potentielle de 295 emplois.

Côté touristique, la saison 2017 a été exceptionnelle à Trois-Rivières, alors que les principaux événements et attraits ont relevé des achalandages records. Au Bureau d’information touristique seulement, la hausse a été de 29 % en un an. L’intérêt a également été marqué sur le web, alors que le site Internet tourismetroisrivieres.com a intéressé 1,07 million de visiteurs, une augmentation de 33 %.

«Depuis l’adoption de sa Stratégie d’accélération du développement économique, en 2016, l’équipe d’IDE Trois-Rivières est pleinement mobilisée afin de réaliser sa vision, soit de faire de notre ville une force économique nationale et un modèle de développement économique. Les résultats livrés encore cette année prouvent que nos efforts portent leurs fruits», a fait savoir le président, Yves Lacroix.

«Avec des investissements de plus d’un milliard en deux ans, les entrepreneurs de Trois-Rivières et de Bécancour nous confirment qu’ils ont confiance en notre économie, ce qui est une excellente nouvelle», a conclu le maire Yves Lévesque.