Le Parc de la rivière Batiscan va se munir de cabines rustiques et de tentes prospecteurs qui seront accessibles dès mai 2019. Sur la photo: Pierre Michel Auger, député de Champlain, Éric Dubreuil, président du conseil d’administration du Parc de la rivière Batiscan et Nicole Robert, directrice générale du Parc de la rivière Batiscan.

Des installations prêt-à-camper à Saint-Narcisse

SAINT-NARCISSE — Un nouveau projet d’hébergement comprenant quatre cabines rustiques et quatre tentes prospecteurs sera construit au Parc de la rivière Batiscan. Les usagers du parc pourront profiter de ces nouvelles installations dès mai 2019.

Le projet demande un investissement total de 148 000 $. Le député de Champlain Pierre Michel Auger a annoncé une aide de 48 100 $ de la part du gouvernement du Québec, mardi.

La construction de cabines rustiques dans la partie du parc qui se trouve à Saint-Narcisse était attendue, puisqu’il n’y a présentement aucune offre de prêt-à-camper dans ce secteur. «Les gens demandent de plus en plus de campings au-delà de la tente à piquette. C’est une valeur ajoutée qu’on offre à nos visiteurs», indique Éric Dubreuil, président du conseil d’administration du Parc de la rivière Batiscan.

«On veut aller chercher les campeurs qui préfèrent un peu plus de luxe», explique Nicole Robert, directrice générale du Parc de la rivière Batiscan. La direction du parc croit répondre aux besoins des jeunes familles avec ce type d’hébergement.

«C’est parfois compliqué de partir avec les enfants en apportant tout l’équipement, la vaisselle, la tente. Alors là, ce sera plus simple pour eux», soutient Mme Robert.

Cette nouvelle offre d’hébergement permettra également au parc d’étirer la saison de camping de trois à cinq semaines à l’automne et au printemps.

Les cabines rustiques seront munies d’un toit et de trois murs en bois, puis d’une toile moustiquaire à l’avant, qui mène sur une terrasse. Les tentes prospecteurs, quant à elles, ressembleront davantage à des tentes traditionnelles «de luxe». Elles seront munies d’un toit et les quatre côtés sont faits en toile.

En plus des installations d’hébergement, le Parc de la rivière Batiscan aimerait faire l’acquisition de tables à pique-nique, de bateaux rabaska ainsi que des chaises Adirondack dans le cadre de ce projet.

La direction prévoit terminer la construction des cabines rustiques et des tentes prospecteurs au mois de mai prochain afin que les usagers puissent en profiter dès le printemps.