À défaut d’aller à la cabane à sucre, son menu sera disponible à domicile.

Des érablières offrent des menus pour emporter

TROIS-RIVIÈRES — Un menu cabane à sucre à déguster chez soi: c’est la solution qu’ont trouvée des érablières pour limiter leurs pertes, alors qu’elles ont été contraintes de fermer leurs portes à la demande du gouvernement, dimanche.

C’est ce qu’a décidé de faire Pierre Gélinas, propriétaire de la cabane à sucre La Chanterelle, à Saint-Mathieu-du-Parc. Les clients peuvent appeler pour passer leur commande et passer ensuite pour la récupérer. M. Gélinas espère ainsi atténuer les impacts de cette fermeture forcée.

«On a beaucoup de dollars d’investis, alors on essaie de récupérer un petit peu. Si on ne fait pas d’argent, ce n’est pas si pire, mais si possible, on aimerait ne pas en perdre», explique M. Gélinas.

Les nostalgiques du menu de cabane à sucre pourront donc retrouver la plupart des éléments du menu offert habituellement à la cabane à sucre. M. Gélinas offre en prime des cornets et des suçons à la tire avec les commandes.

Le fait de sauter une saison signifie que des employés ne travailleront pas ce printemps. Bien que la cabane à sucre La Chanterelle soit principalement opérée par M. Gélinas et les membres de sa famille, la cuisinière et les plongeurs qu’ils sollicitent normalement ne pourront compter sur ce revenu ce printemps.

«On était prêt. C’est plate, mais on fait ce qu’on peut dans les circonstances», indique M. Gélinas.

La Chanterelle n’est pas la seule cabane à sucre à offrir cette alternative à ses clients.

L’Érablière Prince, à Saint-Wenceslas, offre également à ses clients de réserver leur repas et de venir le chercher. L’entreprise offre également de livrer les repas dans un rayon de 50 km, moyennant des frais. Les commandes sont prises en début de semaine et livrées ou distribuées sur place les jeudis et vendredis, peut-on lire sur le site internet de l’érablière.

L’érablière Deshaies, à Bécancour, offre également à ses clients de commander leur repas et de venir le chercher sur place. Les commandes sont prises jusqu’au jeudi midi et la cueillette se fait le vendredi, de 17h à 20h, et le samedi de 109h à midi. La marche à suivre est indiquée sur la page Facebook de l’entreprise.

L’Érablière chez Lahaie, à Shawinigan, offre également un tel service. L’entreprise est d’ailleurs répertoriée sur le site internet bouffeashawi.com, une initiative qui regroupe les restaurants shawiniganais qui offrent un menu pour emporter ou à livrer.

L’érablière Les boisés d’Amélie, à Saint-Paulin, offre elle aussi un menu livraison, jusqu’à Trois-Rivières. Les détails se retrouvent sur le site internet de l’entreprise.