Près de 120 personnes ont participé à la soirée Tchin Tchin de la CCIHSM. Sur la photo: Joanie Fortin, deuxième vice-présidente de la CCIHSM, Alain Garceau, propriétaire boutique Le Pionnier, Karine Rochette, directrice générale de la CCIHSM, Steve Talbot de chez Malette, Gloria Giguère, propriétaire boutique Rouge Marine et Mélanie Ricard, présidente de la CCIHSM.

Démystifier les ressources humaines

La Tuque — La Chambre de commerce et d’industrie du Haut Saint-Maurice (CCIHSM) a souligné la nouvelle année avec plus d’une centaine de personnes, jeudi, lors de sa traditionnelle soirée Tchin Tchin. C’était également l’occasion de dévoiler le calendrier des activités de la deuxième moitié de saison qui sera axé sur les ressources humaines.

«C’est beaucoup d’invités! On est très content. Il faut dire que c’est la soirée réseautage de l’année où l’on a le plus d’entrepreneurs, c’est très apprécié», a lancé Karine Rochette, directrice générale de la CCIHSM.

Dès le début février se mettra en branle une série de formations sur les ressources humaines. Quatre grands thèmes ont été ciblés par la CCIHSM, soit le processus d’embauche, le processus disciplinaire, la rétention des employés et la gestion du temps.

«Il va y en avoir une par mois. Toutes les formations vont être dynamiques et pratiques pour les entrepreneurs. C’est pour ça qu’on les a appelées «boîtes à outils». Il y a une partie théorique, mais il va y avoir aussi de la pratique. Les formations durent trois heures, la moitié sera consacrée à la pratique. Ils vont repartir avec tous les outils dont ils ont besoin pour l’appliquer en entreprise», a expliqué Mme Rochette.

Les dirigeants de Bioénergie La Tuque prendront la parole devant les membres le 19 avril pour faire une mise à jour du projet de bioraffinerie. La soirée réservée aux femmes d’affaires est également de retour à la programmation le 22 février. La directrice générale promet «une vraie soirée de filles». Une nouvelle activité a aussi été ajoutée au calendrier le 28 mars, il s’agit d’un souper tournant.

«C’est nouveau pour nous, mais je n’ai rien inventé. C’est une activité qui se fait ailleurs. C’est une soirée conviviale autour d’un bon repas. Les gens vont avoir des places assignées et il va y avoir une rotation au courant de la soirée. On va un peu forcer le réseautage et on pense que ça va permettre aux entrepreneurs de bonifier leur réseau de contacts. On veut créer une dynamique et un dialogue», a fait savoir Karine Rochette.

Chaque mois, la CCIHSM fera aussi une visite en entreprise. Les membres seront invités le temps d’un 5 à 7 à réseauter directement chez un membre.

«C’est ouvert à tous et c’est gratuit. C’est pour faire découvrir une entreprise. C’est dans une ambiance relax, rien de très officiel. On a commencé ça à l’automne et on poursuit. On a même une liste d’attente!»

Le grand gala reconnaissance de la CCIHSM aura lieu quant à lui le 8 juin au Colisée Denis-Morel.

«On ne vendra pas le punch, mais ça va être grandiose», a-t-elle conclu.