Pour la délégation du Mexique, la visite de l’usine de Shawinigan se voulait très significative.

Délégation du Mexique chez Delastek

Shawinigan — Au printemps 2017, l’entreprise Delastek de Shawinigan ouvrait une usine à Santiago de Querétaro, qui sera officiellement inaugurée en juin prochain. Or, plus tôt cette semaine, l’usine du secteur Grand-Mère a reçu une délégation en provenance de cet État mexicain.

En effet, Francisco Domínguez Servién, le gouverneur de l’état, Marco Antonio del Prete Tercero, sécrétaire au développement durable et Guillermo Lozano, directeur de la promotion de l’investissement ont visité les installations shawiniganaises. Une occasion unique pour les dirigeants de l’entreprise d’y présenter les projets à venir.

Car pour le président de Delastek, Claude Lessard, le développement international de l’entreprise est loin d’être terminé. «Nous sommes très honorés de recevoir le gouverneur de l’État de Querétaro et très fiers de lui annoncer que nous mènerons plusieurs investissements dans l’année à venir à notre usine de Querétaro afin de répondre à la demande croissante de nos clients. En plus d’embaucher de nouveaux employés et d’acheter de nouveaux équipements à la fine pointe de la technologie, nous agrandirons également nos installations», a-t-il fait savoir tout en précisant que l’usine mexicaine de Delastek compte déjà plus de 50 employés.

Pour le gouverneur de Querétaro, Francisco Domínguez Servién, cette visite se voulait très significative. «C’est un plaisir de venir à Shawinigan et de constater la grande confiance que Delastek a envers Querétaro. Nous espérons conclure un nouveau projet d’investissement dans notre État, au cours de cette année, qui impliquera une augmentation importante du nombre de travailleurs liés à la production de cabines d’avion à Querétaro», a-t-il déclaré.

«Nous sommes dans une phase de croissance très importante. Nous travaillons très fort afin de poursuivre le développement de l’entreprise à l’international et à notre siège social à Shawinigan. Nous aurons certainement plusieurs belles annonces à venir», renchérit Claude Lessard, un an après la fin d’une grève qui aura duré près de trois ans à son usine de Shawinigan.