Délais de livraison de feuillets fiscaux pour les bénéficiaires de l’aide sociale

SHAWINIGAN — Des organismes de Shawinigan dénoncent les retards dans la livraison de relevés fiscaux de l’aide social de dernier recours. Conscient de ce problème, le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale assure toutefois avoir posté ces documents au plus tard le 28 février, renvoyant ainsi la balle au service de Postes Canada.

Les Centres d’action bénévole de Grand-Mère et de la région de Shawinigan offrent aux plus démunis des services d’impôts durant tout le mois de mars. Cette année, les deux organismes ont noté une baisse significative du nombre de personnes qui font appel à ce service pour remplir leurs déclarations fiscales en raison du retard de livraison du Relevé 5. Alors que l’an passé 544 demandes avaient été déposées, les bénévoles en ont reçu que 354 cette année.

«Comme nous sommes à la fin du mois de mars, nos clients risquent de ne recevoir leur feuillet qu’après la période de notre service d’impôt bénévole et se retrouveront pénalisés», dénoncent les centres d’action bénévoles qui indiquent que tout cela pourrait avoir des impacts importants sur les revenus des personnes les plus démunies.

«Afin de ne pas prendre les assistés sociaux en otage face à cette situation, les bénévoles et la direction des deux centres d’action bénévoles ont décidé de prolonger d’une semaine le service des impôts, soit jusqu’au 6 avril», ajoutent les centres d’action bénévoles.

Le Centre des femmes de Shawinigan déplore de son côté le «stress supplémentaire» que doivent vivre les personnes à très faibles revenus. «Ces personnes sont dans des situations vulnérables et déjà stressantes financièrement, alors ne pas pouvoir bénéficier à temps des cliniques d’impôt gratuites pourrait générer une dépense supplémentaire qu’elles ne peuvent assumer», affirme Josée Despins du Centre des femmes. «Pour elles, un simple retard peut mettre en péril leur admissibilité au Crédit de solidarité, un chèque mensuel supplémentaire entre 40 et 80 $ qui est vital pour ces personnes. Cette situation se répercutera aussi au fédéral, avec leur remboursement de TPS, c’est absolument déplorable pour ces personnes en survie», s’inquiète de son côté France Lavigne, également du Centre des femmes.

Appelé à commenter cette situation lundi, le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale affirme avoir été informé des retards de livraison. Pour que toutes les personnes concernées puissent remplir leurs déclarations d’impôts, le ministère réimprimera les Relevés 5 pour les poster à nouveau. «La clientèle sera avisée de la démarche du Ministère pour éviter toute confusion», explique Vincent Breton, directeur des communications au ministère.

Le ministère explique ces retards par des délais de livraison de Postes Canada. «Nous sommes en communication constante avec notre partenaire Postes Canada pour déterminer les causes de ce retard», soutient M. Breton.

«De son côté, le ministère a imprimé l’ensemble de ses relevés dans les délais requis et les a tous remis à Postes Canada pour une livraison aux citoyens au plus tard le 28 février, comme il le fait chaque année. Soucieux d’assurer un suivi dans ce dossier, le ministère a demandé à Postes Canada d’investiguer afin d’identifier la cause de ces retards.»