Les entrepreneurs Pierre-Yves Rousselle et Rachel Frigon sont accompagnés du directeur général de Desjardins Entreprises - Mauricie, Jean-François Beaudoin, de la directrice générale de la caisse Desjardins de La Tuque, Francine Bordeleau et du président de la caisse Desjardins de La Tuque, Robert Ayotte qui ont lancé le programme Créavenir en Haute-Mauricie.

Coup de pouce aux jeunes entrepreneurs de la Haute-Mauricie

Desjardins a lancé, mardi, le programme Créavenir dans le Haut Saint-Maurice. L'entreprise souhaite ainsi faciliter l'accompagnement des entrepreneurs de 18 à 35 ans à toutes les étapes de leur parcours entrepreneurial.
«On est très heureux de déployer le programme en Haute-Mauricie. Le Québec a un déficit d'entrepreuneriat, on le vit au quotidien dans le financement d'entreprises. Il y a peu ou pas de relève [...] On tente de supporter les jeunes qui veulent se lancer en affaires, qui ont une bonne idée, qui ont beaucoup d'énergie, mais peu d'expérience. On mixe la volonté et l'énergie avec l'accompagnement et l'expérience», a commenté Jean-François Beaudoin, directeur général de Desjardins Entreprises - Mauricie.
Au cours des deux prochaines années, la caisse Desjardins de La Tuque investira 40 000 $, soit 20 000 $ annuellement pour fournir une aide financière aux jeunes entrepreneurs, sous forme de prêts sans garantie et de subvention. Cet investissement permettra d'appuyer le démarrage ou la consolidation de six nouvelles entreprises et ainsi générer des emplois dans la région. 
«L'entrepreneuriat, particulièrement chez les jeunes, est un défi de taille. Le succès passe par un accompagnement de proximité et un financement adapté à la réalité des jeunes entrepreneurs, et c'est précisément ce qu'offre le programme Créavenir», soutient Francine Bordeleau, directrice générale de la caisse Desjardins de La Tuque. 
Les intervenants ont également souligné que le financement reçu dans le cadre de Créavenir peut être considéré comme une mise de fonds personnelle et aider ainsi les entrepreneurs à accéder à d'autres sources de financement.
De jeunes entrepreneurs qui ont fait du chemin grâce à Créavenir
Pierre-Yves Rousselle et Rachel Frigon sont bénéficiaires de Créavenir en Mauricie avec leur entreprise Attractif, créée en février 2016. Ils ont témoigné de leur expérience positive et des objectifs qu'ils ont pu atteindre.
«Au-delà du financement, il y a l'accompagnement», a insisté M. Roussel. 
La Caisse Desjardins de La Tuque et le centre Desjardins Entreprises Maurice se sont associés au Service de développement économique et forestier de La Tuque et à la SADC du Haut-St-Maurice pour déployer le programme.