Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Deux projets ont été déposés dans le cadre de l’appel d’offres pour le développement d’une offre d’hébergement sur le site de la marina de Grand-Mère.
Deux projets ont été déposés dans le cadre de l’appel d’offres pour le développement d’une offre d’hébergement sur le site de la marina de Grand-Mère.

Concept d’hébergement à la marina de Grand-Mère: deux projets présentés [ARTICLE AUDIO] 

Mathieu Lamothe
Mathieu Lamothe
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Le comité mandaté par la Ville de Shawinigan pour déterminer quelle forme prendra l’offre d’hébergement sur le site de la marina de Grand-Mère devra finalement choisir entre deux projets.

Les promoteurs intéressés avaient jusqu’à 11 heures jeudi pour soumettre les esquisses et grandes lignes de leur vision de ce développement. Deux propositions ont été officiellement présentées à la Ville. Selon le directeur des communications et directeur général adjoint, François St-Onge, 13 demandes d’information ont été formulées au cours du processus d’appel d’offres, qui avait été lancé en décembre dernier.

«Le comité devrait transmettre une recommandation au conseil municipal au cours des prochaines semaines», indique M. St-Onge, avant de préciser qu’aucune date butoir n’a été fixée.

S’étant déjà dit ouvertement intéressé à présenter un projet en collaboration avec des partenaires d’affaires, le conseiller municipal du district des Boisés, Martin Asselin, est l’un des deux promoteurs officiellement sur les rangs. Il était d’ailleurs en train de finaliser, en début d’avant-midi jeudi, le document qu’il allait déposer quelques heures plus tard lorsque Le Nouvelliste l’a joint au téléphone.

Voulant garder pour lui l’identité de ses acolytes ainsi que les détails du concept qu’il a développé et présenté, M. Asselin indique néanmoins que son offre comprend différents types d’hébergement, soit des unités de condominium qui seront mises en vente et d’autres qui seront louées à long et court termes. La construction de locaux pouvant accueillir des commerces fait également partie de ses plans.

Écoutez cet article en version audio.

En raison de sa volonté de se lancer de ce projet, rappelons que le conseiller a décidé en janvier de se retirer de toutes les discussions du conseil municipal afin d’éviter d’alimenter des soupçons de conflit d’intérêts. Par ailleurs, il confie que son avenir en politique municipale est étroitement lié au choix qui sera fait par la Ville. Ses propos sous-entendent donc qu’il est fort probable qu’il ne briguera pas un autre mandat lors du prochain scrutin si son projet est sélectionné.

Également par souci d’impartialité, le maire Michel Angers et les autres membres du conseil se tiennent aussi à l’écart du dossier. Les élus municipaux devraient donc vraisemblablement entériner le projet qui aura été retenu par le comité chargé d’étudier les propositions.

Jusqu’à maintenant, l’aménagement du site de la Marina de Grand-Mère et du parc des Papetiers a nécessité un investissement total d’environ 14 millions de dollars. La facture a été partagée en parts égales entre les gouvernements fédéral, provincial et municipal. Il comprend une marina de 99 quais, un parc, une promenade et une tour d’observation. Il est situé dans un quartier où l’on retrouve d’autres attraits touristiques, notamment la Maison de la culture Francis-Brisson ainsi que le rocher de Grand-Mère.