Joanie Fortin (Coiffure L’Eaudace), Marieve Raymond ( PFM), Karine Rochette, directrice générale CCIHSM et Caroline Bérubé, conseillère municipale.

«Ce sera une deuxième moitié de saison occupée»

La Tuque — La Chambre de commerce et d’industrie du Haut Saint-Maurice (CCIHSM) a repris ses activités pour l’année 2019, jeudi, lors de la soirée Tchin Tchin. Elle a profité du traditionnel rassemblement pour lancer le calendrier des événements qui auront lieu dans les prochains mois.

«Maintenant, on fait des calendriers de demi-saison pour être capable de s’ajuster à la demande et aux besoins des membres en cours d’année. Ce sera une deuxième moitié de saison occupée», promet Karine Rochette, directrice générale de la CCIHSM.

C’est le grand salon des commerçants et de l’industrie qui va clore les événements les 4 et 5 mai au Colisée municipal. La directrice générale promet un salon renouvelé qui sera uniquement à l’intérieur.

D’ailleurs, la Chambre dévoilera tous les détails entourant le salon le 30 janvier lors d’un déjeuner: nouveau système d’animation, des jeux, plus de technologie, un volet nature avec un bassin de pêche pour les enfants…

«On veut se renouveler, on veut apporter des changements positifs, c’est le défi chaque année. On est déjà convaincu que les gens ne seront pas déçus», a lancé la directrice générale.

Plusieurs activités sont au programme pour les prochains mois: visite chez les membres, colloque sur les ressources humaines, présentation des formations continues, webinaire, souper tournant…

«Les gens ont beaucoup apprécié ça l’an passé. Je choisis cinq ou six professionnels et on leur demande de venir discuter d’un sujet précis en petit groupe», indique la directrice générale.

Après la soirée des hommes d’affaires cet automne, ce sera le tour des femmes d’affaires d’avoir leur soirée réseautage le 28 février.

«Ce sera un salon VIP de la femme, coiffure, maquillage, vêtements, bijoux […] On va recruter 28 de nos membres pour l’événement», a dévoilé Karine Rochette.

Il y aura également le grand rendez-vous de l’emploi le 15 avril, un rassemblement qui avait connu un grand succès l’an dernier malgré la température peu clémente.

«La température était ordinaire, mais cela avait eu du bon, parce que les étudiants n’avaient pas d’école et ils étaient venus nombreux. […] Tous mes entrepreneurs ont ramassé une dizaine de CV importants après le tri et ils ont tous embauché. C’est une deuxième édition attendue», a conclu Karine Rochette.