Le président-directeur général de Groupe Capitales Médias et propriétaire du quotidien Le Nouvelliste, Martin Cauchon, sera le premier conférencier de la nouvelle saison à la CCITR.

CCITR: Martin Cauchon ouvre le bal

La Chambre de commerce et d'industries de Trois-Rivières (CCITR) a procédé, jeudi, au lancement de sa saison 2017-2018. Et c'est le président-directeur général de Groupe Capitales Médias, propriétaire du quotidien Le Nouvelliste, Martin Cauchon, qui ouvrira le bal des conférences pour les grands déjeuners d'affaires Cogeco, le 27 septembre prochain.
Le président et chef de la direction de la Société des alcools du Québec, Alain Brunet, lui succédera en octobre tandis qu'en novembre, ce sera au tour du président et chef de la direction de Cogeco Media, Richard Lachance. Parmi les autres conférenciers, on retrouvera Robert Dumas, président de la Financière Sun Life, et Marco Champagne, de la SPA Mauricie. 
Outre cette tribune toujours populaire, la Chambre organisera des formations sous forme de cafés-rencontres en plus de traiter plus spécifiquement des ressources humaines. La formule 4 à 7 entreprise est de retour avec une première rencontre chez SIT Mauricie. Intégration de stagiaires en entreprise et conciliation travail-vie personnelle figurent aussi dans les préoccupations de la Chambre.
En collaboration avec Innovation et Développement économique Trois-Rivières, la Chambre organisera un colloque sur l'innovation le 23 mars 2018, histoire d'accompagner les entreprises dans leur croissance.
Mettre de l'avant des stratégies d'innovation pour les entreprises représente justement l'un des quatre axes d'orientation pour la prochaine année. Démystifier les politiques d'exportation, faire cheminer le dossier du train à grande fréquence et mieux faire connaître les besoins de main-d'oeuvre des entreprises: voilà les trois autres priorités.
«En collaboration avec la direction générale, j'ai déjà commencé à investir beaucoup d'efforts et d'énergie pour la réalisation de ces quatre axes. Je prends mon rôle très à coeur, car je crois fortement à la nécessité d'une organisation comme la nôtre dans le développement économique», a commenté la présidente Amélie St-Pierre.
«Pour chacune des activités qu'on organise, on s'assure de répondre aux besoins de nos différentes clientèles tout en étant à l'affût des enjeux de l'actualité. Nous priorisons les activités à succès et nous gardons aussi en tête la capacité de se renouveler», renchérit sa directrice générale, Marie-Pier Matteau.