La Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières dévoilait ses activités jeudi. Sur la photo: Isabelle Rinfret, vice-présidente du Groupe Arvisais, Ronny Bourgeois directeur général du Complexe funéraire JD Garneau, Andréanne Guilbert, directrice générale de la Chambre, Mgr Pierre-Olivier Tremblay ainsi que Johanne Hinse, présidente de la Chambre.

CCI3R: place aux rendez-vous d’affaires publiques

Trois-Rivières — C’est au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap que la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières (CCI3R) a procédé jeudi au dévoilement de sa programmation 2019-2020, et ce, devant près de 300 invités.

Cette 138e saison se veut chargée d’événements et de nouveautés, dont les Rendez-vous d’affaires publiques qui permettront aux membres d’approfondir leurs connaissances sur des enjeux précis. Outre le débat électoral prévu le 9 octobre, avec le 106,9 Mauricie comme partenaire, la ministre Marie-Ève Proulx et le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche, alimenteront cette nouvelle formule.

Les Grands déjeuners d’affaires Cogeco débutent le mercredi 25 septembre avec l’ex-ministre Pierre Moreau. Maintenant avocat au cabinet Bélanger Sauvé, il parlera justement du retour au milieu des affaires après la politique. S’enchaîneront Martin Soucy, président-directeur général de l’Alliance de l’industrie touristique du Québec le 30 octobre et Nicolas Marchand, propriétaire et instigateur derrière la Clinique de Santé M le 27 novembre.

Formations RH2 et MPA, Cafés-rencontres, 4 à 7 en entreprise: voilà autant d’activités au menu. Deux événements majeurs et attendus demeurent la 35e édition du Gala Radisson, présenté par Desjardins Entreprises Mauricie le vendredi 21 février 2020, ainsi que la Dégustation de Vins du Monde Fonds de solidarité FTQ, le jeudi 2 avril 2020.

«Ce moment de l’année me rend très fébrile, particulièrement parce que je suis fière du contenu de notre programmation», a indiqué la directrice générale de la Chambre, Andréanne Guilbert.

Sa présidente, Johanne Hinse, a fait savoir que l’organisme se positionnera «avec pertinence» dans des dossiers fondamentaux. «En lien avec les enjeux de la région et toujours dans un esprit de concertation, nous agirons comme acteur incontournable dans les lieux de décision», a-t-elle conclu.