Budgets municipaux dans la MRC de Maskinongé

Pas de changement à Saint-Élie
Le conseil de Saint-Élie-de-Caxton décrète un gel de l’ensemble des taxes et tarifs pour 2018. Le budget de la localité fixe la taxe foncière à 83 cents par tranche de 100 $ d’évaluation. L’eau (445 $), la collecte des ordures et des matières recyclables (153 $) et la vidange des fosses septiques (87,50 $) affichent en 2018 les mêmes tarifs qu’en 2017.

Le conseil a adopté un budget prévoyant des revenus et des dépenses de 2 927 843 $. Cela représente une majoration de 5 % par rapport au budget de 2017.

Plus cher pour les agriculteurs de Saint-Justin
La forte augmentation de la valeur des terres agricoles à Saint-Justin entraînera vers le haut le compte de taxes des agriculteurs en 2018.

Cette croissance moyenne de 72 % a incité le nouveau conseil de Saint-Justin à instaurer un taux de taxe foncière pour le secteur agricole. Cette taxe est fixée à 61 cents par tranche de 100 $ d’évaluation. Le taux de la taxe pour le secteur non agricole passe de 79,74 cents en 2017 à 68,03 cents en 2018, question de s’ajuster au rôle d’évaluation foncière.

Le tarif de base pour l’eau potable demeure à 75 $. Celui pour la collecte des déchets et des matières recyclables diminue de 95 cents et est fixé à 154,97 $. La compensation pour le service d’égout passe de 435,42 $ en 2017 à 461,20 $ en 2018.

Le budget de 2018 est en hausse de 5,7 % et s’élève à 1 498 227 $.

Des comptes variables à Saint-Alexis
Les contribuables de Saint-Alexis-des-Monts peuvent s’attendre à différents scénarios pour leur compte de taxes cette année.

La Municipalité présente un nouveau rôle d’évaluation foncière de 376 277 900 $, une bonification de 7,4 % par rapport à l’an dernier. Pour amoindrir son effet, le conseil a décrété une baisse de deux cents de la taxe foncière qui est de 74 cents par tranche de 100 $ d’évaluation en 2018.

Les tarifs d’eau (225 $) et de la collecte des déchets (120 $) profitent d’un gel pour 2018 dans ce budget de 4 739 284 $. Le tarif pour l’assainissement des eaux usées diminue de façon importante, passant de 349 $ en 2017 à 240 $ en 2018. La grande partie du financement étant terminée, les frais servent principalement à l’entretien du réseau.

Certains comptes de taxes seront plus élevés cette année par rapport à 2017, alors que d’autres seront semblables ou inférieurs.

Presque la stabilité à Sainte-Ursule
Le compte de taxes d’une grande partie des contribuables de Sainte-Ursule sera le même en 2018 qu’en 2017.

Autant la taxe foncière (80 cents par tranche de 100 $ d’évaluation) que les tarifs pour le réseau d’eau Fontarabie-Beaupré-Philibert (260 $), pour l’égout du village (140 $), pour l’égout du secteur Fontarabie (374 $) et pour la collecte des ordures et des matières recyclables (144 $) bénéficient d’un gel en 2018. Le tarif pour l’eau provenant de la Régie d’aqueduc de Grand Pré subit une hausse de 10 $ pour s’établir à 240 $.

Le budget de 2018 est toutefois plus élevé de 16,6 %, étant fixé à 2 105 318 $. Le bond s’explique par la décision du conseil de prendre la totalité de l’enveloppe du programme de remboursement de la taxe d’accise sur l’essence. Plusieurs routes de la localité seront restaurées.

Hausse de deux cents à Saint-Léon
La taxe foncière grimpe de deux cents à Saint-Léon-le-Grand en 2018, passant de 69 cents à 71 cents par tranche de 100 $ d’évaluation.

Le conseil de Saint-Léon a décrété un gel pour les tarifs d’eau (150 $), de la collecte des ordures (135 $) et de la collecte des matières recyclables (57 $). Même décision pour le remboursement de la dette reliée au réseau d’égout (385 $) et pour son entretien (80 $).

Les prévisions des revenus et des dépenses pour 2018 sont de 1 381 460 $, une majoration de 1,5% comparativement à l’an dernier.