Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale Jean Boulet.

Boulet annonce plus de 600 000 $

TROIS-RIVIÈRES — Afin de soutenir les petites et moyennes entreprises aux prises avec des problèmes de main-d’œuvre, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, a annoncé mercredi l’octroi d’une aide financière de 606 881 $ au Conseil québécois de la coopération et de la mutualité (CQCM) pour coordonner la mise sur pied de coopératives d’employeurs.

L’objectif du projet est de créer, à travers le Québec et sur une durée de trois ans, dix coopératives qui offriront aux entreprises membres des services spécialisés en gestion des ressources humaines pour trouver des solutions à leurs besoins communs en matière de recrutement et de formation. Chacune de ces coopératives devrait regrouper entre 5 et 10 entreprises et pourrait, à titre d’exemple, mettre sur pied un département de ressources humaines partagé pour embaucher un ou des conseillers en ressources humaines, et ce, en partageant les coûts et en respectant les moyens des membres.

Services Québec sera un partenaire de premier plan pour mettre de l’avant cette approche novatrice pour mieux outiller et soutenir les PME. Les conseillers aux entreprises s’impliqueront auprès des coopératives d’employeurs afin d’offrir les mesures et services du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale selon leurs besoins. «Grâce à ce projet, nous favorisons la prise en charge collective et l’implication des employeurs pour répondre à des besoins communs de main-d’œuvre ou de gestion des ressources humaines. De plus, il développera l’autonomie des entreprises et la pérennité des solutions mises en place, dans un contexte de rareté de la main-d’œuvre. En partageant les coûts associés à la gestion des ressources humaines, les coopératives répondront aux besoins des entreprises tout en respectant leurs moyens», explique le ministre Boulet.

Selon la ministre déléguée au Développement économique, Marie-Eve Proulx, ce projet représente la solution la plus appropriée pour venir en aide aux entreprises qui ont peu de moyens. Celle-ci fait remarquer que les PME de toutes les régions du Québec éprouvent les mêmes difficultés de recrutement de main-d’œuvre.

«En misant sur la force coopérative, elles pourront se donner des services et poursuivre leur croissance», fait-elle remarquer.

«Au terme du projet pilote, nous souhaitons avoir créé plus d’une dizaine de coopératives d’employeurs qui seront à l’image des besoins de chacune des communautés d’affaires. La coopérative d’employeurs est une approche innovante et intégrée pour soutenir la base économique du Québec que représentent les PME. Le CQCM pourra compter notamment sur l’expertise de la Coopérative de développement régional du Québec, qui accompagne déjà les entrepreneurs dans la création de coopératives pour mener ce projet», renchérit Gaston Bédard, président-directeur général du CQCM.