Les revenus de Cascades se sont chiffrés à 998 millions après avoir été de 950 millions de dollars un an plus tôt.

Bon deuxième trimestre pour Cascades

Cascades a répondu aux attentes au deuxième trimestre, mais le spécialiste du papier recyclé s'est montré prudent dans ses perspectives pour le début de la deuxième moitié de l'exercice.
L'entreprise établie à Kingsey Falls a prévenu qu'elle ne pourrait livrer des résultats records au troisième trimestre, comme elle l'avait fait lors de l'exercice 2015 en affichant des ventes de 1,03 milliard $ et un profit ajusté de 49 millions $, ou 52 cents par action.
«L'environnement économique en Europe est assez morose actuellement et nous serons affectés par des réductions de prix dans le secteur carton-caisse», a expliqué vendredi le président et chef de la direction de Cascades, Mario Plourde, au cours d'une conférence téléphonique avec les analystes financiers.
«Nous continuerons de gérer prudemment notre situation financière afin de pouvoir consacrer une partie significative de nos liquidités à la réduction de notre dette, ce qui est normalement le cas dans la deuxième moitié de l'année», a-t-il ajouté.
D'ailleurs, au deuxième trimestre, les activités de carton plat en Europe ont été les seules à afficher un recul au chapitre des revenus.
Les propos de M. Plourde n'ont toutefois pas semblé effrayer les investisseurs, puisqu'à la Bourse de Toronto, l'action de Cascades a gagné 14 cents pour clôturer à 9,43 $.
Au deuxième trimestre terminé le 30 juin dernier, l'entreprise a engrangé des profits nets de 36 millions $, ou 38 cents par action, en hausse de 50 % par rapport à il y a un an.
Cascades compte environ 11 000 employés répartis à travers 90 sites en Amérique du Nord ainsi qu'en Europe.