Le chef de la direction de Groupe BMR, Pascal Houle, entouré de Philippe et Marc-André Lebel, les copropriétaires de la quincaillerie BMR Pro de Trois-Rivières.

BMR Pierre Naud: renaître de ses cendres

TROIS-RIVIÈRES — Totalement détruite par un incendie en 2017, la quincaillerie BMR Pierre Naud de Trois-Rivières renaît de ses cendres. Les propriétaires de l’entreprise familiale plus que centenaire ont inauguré lundi le tout nouveau magasin du boulevard des Récollets qui devient le tout premier BMR Pro, une bannière qui répond aux besoins des entrepreneurs.

L’incendie de septembre 2017, qui s’était déclaré en pleine nuit, avait été ravageur. La quincaillerie qui venait tout juste de faire l’objet de rénovation et tout son contenu avaient entièrement été détruits. Rapidement, un élan de solidarité avait poussé des entrepreneurs de la région à construire un magasin temporaire pour que l’entreprise poursuive une partie de ses services notamment à partie de la cour à bois qui n’avait pas été touchée par le feu.

«Les deux dernières années ont quand même été difficiles. On a été obligé de construire un magasin temporaire. Après on l’a déménagé dans une roulotte de chantier et on a continué à opérer la cour à bois durant deux ans», avoue Marc-André Lebel, copropriétaire du BMR Pro de Trois-Rivières avec son frère Philippe Lebel. «Maintenant, on voit la lumière au bout du tunnel avec notre nouveau magasin.»

À la suite de l’incendie, il était inconcevable pour l’entreprise de cesser ses activités et de ne pas continuer à exploiter la cour à bois. Surtout que près de 80 % de la clientèle de la quincaillerie était avant l’incendie des entrepreneurs en construction.

«On avait peur de les perdre au profit de la compétition. On avait tout perdu nos produits de quincaillerie. Mais en fait, il y a eu un bel élan de solidarité de la part des clients de Trois-Rivières. Même que le magasin a continué à augmenter ses ventes même si on avait plus de quincaillerie», mentionne Marc-André Lebel.

«On n’a pas eu le choix de se concentrer juste sur les entrepreneurs et on a eu de bons résultats.»

Rasée par les flammes en 2017, la quincaillerie BMR Pierre Naud renaît de ses cendres.

Un premier BMR Pro

En plus de poursuivre les activités de l’entreprise et de répondre aux besoins des entrepreneurs en construction, la direction du BMR Pierre Naud a entrepris les démarches pour construire un nouveau magasin. Avec la direction nationale de BMR, l’entreprise de la région a décidé d’implanter à Trois-Rivières un nouveau type de quincaillerie destinée aux entrepreneurs et aux rénovateurs. Exit donc les BBQ et les ensembles de jardins, la bannière BMR Pro se concentre sur les produits de quincaillerie.

«Le magasin est 100% dédié aux entrepreneurs. Toute la sélection de produits a été faite en fonction d’eux et des rénovateurs», précise Marc-André Lebel, en ajoutant que le grand public peut aussi trouver les produits qu’il recherche dans ce nouveau magasin.

«On ne retrouve pas de produits saisonniers. C’est vraiment une ferronnerie comme dans le temps.»

En adoptant ce virage, BMR Pierre Naud souhaite se démarquer dans une industrie où la compétition est forte.

«On est passionné des matériaux. Comme nous avons des usines qui fabriquent des produits vendus dans nos magasins, on s’est dit pourquoi ne pas se démarquer dans les matériaux parce que personne ne le fait», explique le copropriétaire de l’entreprise qui exploite aussi cinq autres quincailleries dans la région.

Après l’incendie, certains travailleurs avaient dû être remerciés. Toutefois, l’ouverture du nouveau magasin permet à l’entreprise d’embaucher près de 25 personnes, comme avant l’incendie. Plusieurs des travailleurs remerciés sont même retournés dans leurs anciennes fonctions, notent les propriétaires.

Le magasin de Trois-Rivières de Pierre Naud est le premier au Québec à adopter la bannière BMR Pro. Et ça ne devrait pas être le dernier.

«On se demandait quelles bannière ou concept iraient encore mieux avec cette entreprise. Notre équipe de marketing a réfléchi à ce concept et ça correspondait au profil d’entrepreneurs de Philippe et Marc-André Lebel ainsi qu’à leur clientèle. Il y avait un mariage parfait entre notre nouvelle bannière BMR Pro et le type de magasin que les deux frères voulaient avoir», soutient Pascal Houle, chef de la direction au Groupe BMR.