Le Nouvelliste
On aperçoit ici le directeur d’Innofibre, Jean-Philippe Jacques, lors d’une visite guidée des lieux.
On aperçoit ici le directeur d’Innofibre, Jean-Philippe Jacques, lors d’une visite guidée des lieux.

Bioéconomie: remèdes prometteurs pour la planète

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Des solutions, pour la planète, il y en a. Les produits thermoformés faits de fibres cellulosiques, par exemple, finiront par «remplacer tout ce qui est emballages de plastique», raconte Jean-Philippe Jacques, directeur d’Innofibre. L’avantage de ces produits, c’est qu’on les développe à partir de la fibre cellulosique, la même fibre qu’on va prendre pour développer du papier», explique-t-il. En d’autres mots, la solution au problème des emballages de plastique à usage unique se trouverait dans la forêt.