On retrouve Céline Rousseau, directrice adjointe et marketing de Tourisme Centre-du-Québec, Bernard Giles, président, Yves Zahra, directeur général et Isabelle Hallé, responsable des communications.

Bien placé pour vous charmer!

BÉCANCOUR — À l’aube de ses 20 ans d’existence, Tourisme Centre-du-Québec a profité de son lancement de saison estivale, mardi, pour dévoiler une image actualisée, collant davantage à son offre de produits et à la clientèle qu’elle rejoint. L’Association touristique régionales adopte donc un nouveau slogan - Bien placé pour vous charmer - afin qu’on reconnaisse clairement l’avantage de son positionnement géographique, soit au coeur des grands centres urbains, mais également pour affirmer avec assurance son expertise dans le domaine touristique.

Au fil des ans, la plus jeune région touristique au Québec a su se démarquer et s’inscrire comme destination fréquentée par de nombreux touristes et excursionnistes impressionnés et ravis de leur expérience, comme en témoigne le bilan de santé positif de l’industrie centricoise.

«Nous sommes sur une excellente lancée. La santé de l’industrie touristique, autant au niveau régional que provincial, se porte bien. Le meilleur indicateur pour le Centre-du-Québec, c’est le taux d’occupation hôtelier qui est en croissance constante. Les excursionnistes se transforment en touristes, ce qui prouve que les efforts de nos entreprises pour les garder le plus longtemps possible en région portent fruit», a souligné le président de Tourisme Centre-du-Québec, Bernard Giles.

Celui-ci croit que cette tendance à la hausse va se poursuivre avec un taux de change qui reste favorable aux visiteurs. Et il a signalé le coup de pouce du gouvernement du Québec envers l’industrie touristique.

Annonçant l’existence d’un comité de développement régional, son directeur général, Yves Zahra, a salué les améliorations apportées, entre autres, à la passerelle du parc écomaritime de l’Anse du port de Nicolet, et au Marché Godefroy, sans oublier l’agrandissement du Centre de la biodiversité du Québec à Bécancour. Fait à noter, Trois-Rivières et Bécancour ont décidé de bonifier le service de navette fluviale en ajoutant une traversée en soirée les samedis soirs, du 14 juillet au 11 août.

Sa directrice adjointe et marketing, Céline Rousseau, a révélé que bon an, mal an, 75 % de la clientèle était des excursionnistes tandis que 25 % des visiteurs séjournent au Centre-du-Québec, pour un total de quatre millions de visiteurs-personnes.


« On veut s’adresser à ceux qui auraient à faire au moins trois heures de route et plus »
Céline Rousseau

«L’objectif est d’augmenter le nombre de touristes et notre cible est les 35-45 ans, ce qui représente 40 % de notre clientèle», a-t-elle indiqué. Si le marché touristique au Centre-du-Québec en est un de proximité, pour la prochaine campagne, «on veut s’adresser à ceux qui auraient à faire au moins trois heures de route et plus», a fait savoir Mme Rousseau, d’où un message qui se fera davantage entendre dans l’Outaouais, au Saguenay-Lac-Saint-Jean et dans le Bas-Saint-Laurent.

De l’avis du président Giles, pour entretenir ce côté attractif envers la clientèle touristique, Tourisme Centre-du-Québec se devait d’actualiser et de revamper son image de marque, son logo et son slogan. L’association s’est ainsi questionnée sur son positionnement, pour en arriver à quelque chose de plus près de sa réalité actuelle, voulant davantage jouer sur l’émotion (attirer, surprendre, partager) et créer des moments uniques et personnalisés. Cette réflexion s’est donc traduite par - Entre coups de cœur et grands bonheurs, le Centre-du-Québec, une région surprenante qui attire et rayonne.

«De cet énoncé de positionnement est né une nouvelle identité visuelle, et également un nouveau slogan qui nous va à ravir. En plus du côté séducteur que nous allons vouloir transmettre en images durant nos campagnes promotionnelles, il y a également tout le volet ambassadeur qui dit que les Centricois sont les mieux placés pour montrer ce qu’il y a de charmant dans leur région», a précisé Mme Rousseau, qui a fait part d’une ressource appelée à se déplacer dans les différents attraits pour jouer le rôle d’un «bureau d’information touristique ambulant» et ce, pour une deuxième année.

D’ailleurs, en parlant d’ambassadeurs, pour l’édition 2018-2019 de son Guide touristique officiel, Tourisme Centre-du-Québec a fait appel à personnalités connues dans la région pour faire valoir certains incontournables. Évidemment, cette collaboration est appelée à vivre en dehors des pages du Guide touristique grâce au blogue de Tourisme Centre-du-Québec et ses réseaux sociaux.

La mairesse de Nicolet et préfète de la MRC de Nicolet-Yamaska, Geneviève Dubois, est l’une des cinq personnes en question. La présidente de la table des MRC du Centre-du-Québec a identifié comme coups de coeur le Parc écomaritime de l’Anse du port de Nicolet et le Parc régional de la rivière Gentilly.


« Nous sommes sur une excellente lancée. La santé de l’industrie touristique, autant au niveau régional que provincial, se porte bien »
Bernard Giles

Les autres ambassadeurs sont Daniel Grenier, humoriste et membre fondateur des Chick’n Swell, qui recommande Érable Rouge et Fromage Warwick, Alain-François Lamontagne, auteur-compositeur-interprète, qui admet avoir un faible pour Pêche Nicolet et le Parc régional des Grandes-Coulées, Johanne Marceau, présidente du conseil d’administration de la Caisse Desjardins de Drummondville, qui fait un clin d’oeil au Théâtre d’été de la Maison des arts Desjardins Drummondville et au Village Québécois d’Antan, et Alain Rayes, député de Richmond-Arthabaska, qui met en évidence le Parc Marie-Victorin et la Balade Gourmande

Par ailleurs, Tourisme Centre-du-Québec a mis le paquet pour charmer ses futurs visiteurs en mettant sur pied un concours où une famille remportera un grand prix d’une valeur de 900 dollars. Du 26 juin au 10 juillet prochain, une campagne de promotion sera mise en place sur le Web afin de donner le maximum de visibilité au concours. «Que ce soit via Facebook, l’adresse Web tcdq.com/concours ou encore les sites de Radio-Canada et de TVA, tout le Québec voudra tenter sa chance», croit Isabelle Hallé, responsable des communications.

«Nous désirons sincèrement remercier nos partenaires, l’Auberge Godefroy, l’Hôtel & Suites Le Dauphin Drummondville, Arbre en arbre Drummondville, La Maison de Bibi café-boutique, le Village Québécois d’Antan, le Centre de la biodiversité du Québec et le Moulin Michel de Gentilly, sans qui il nous aurait été impossible d’offrir ce séjour de rêve», a-t-elle tenu à énumérer.

À quoi peut-on s’attendre cet été au Centre-du-Québec? L’équipe de Tourisme Centre-du-Québec répond que l’on visite la région pour pratiquer le vélo, pour s’adonner au plein air (randonnée pédestre et ornithologique, camping, pêche, etc.), participer aux festivals et compétitions sportives, rouler en moto, s’arrêter le long des «charmantes routes» pour partir à la rencontre des producteurs et de leurs trésors gourmands, en apprendre davantage sur «notre culture en visitant nos musées et centres d’interprétation uniques, nos théâtres, nos galeries d’art et boutiques d’artisans, sans oublier l’héritage entreposé chez nos antiquaires».

«En plus des coups de cœur de nos ambassadeurs, les vacanciers seront également charmés par l’offre généreuse d’activités, se déclinant sur nos trois grandes expériences : culturelle, gourmande et sportive. Rabais, forfaits, suggestions d’escapades de 2 à 3 jours, tout cela et bien plus sur le tourismecentreduquebec.com», poursuit Mme Hallé.

Dès leur arrivée sur la page d’accueil, les visiteurs seront séduits par une vidéo mettant en vedette un couple et une famille, deux types de clientèle ciblés par Tourisme Centre-du-Québec. «Ces images suscitent l’émotion autant par leur côté contemplatif que par le penchant actif que peuvent prendre nos vacances», décrit-elle en guise de conclusion.