Les soumissionnaires intéressés par l’appel d’offres pour la disposition des matières résiduelles à l’ancienne papeterie Belgo de Shawinigan n’ont finalement pu visiter le site jeudi matin, en raison d’un important couvert de neige qui masque toujours le sol. Le MELCC a plutôt procédé à une rencontre d’information.

Belgo: Dame Nature déjoue le ministère de l'Environnement

Shawinigan — Les soumissionnaires qui devaient visiter le chantier de l’ex-papeterie Belgo de Shawinigan, jeudi matin, ont finalement dû se contenter d’une simple rencontre d’information. Étant donné que le printemps tarde à faire disparaître la neige, le site industriel demeure toujours difficilement accessible.

Neuf représentants d’entreprises se sont présentés à l’entrée no 2 de l’ancienne usine, sur le coup de 10 h. Ils ont été accueillis par trois fonctionnaires du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

Dans le cadre de l’appel d’offres pour la disposition des matières résiduelles publié le 26 mars, le MELCC avisait les soumissionnaires d’une visite du site le 18 avril. Or, l’entrée du pont qui enjambe la rivière Shawinigan est toujours obstruée par la neige, qui garnit aussi généreusement l’ensemble de la propriété. Plutôt que de s’aventurer sur ce terrain, les représentants du ministère ont simplement donné de l’information aux soumissionnaires pendant une trentaine de minutes.

Aucune autre visite de chantier n’est prévue dans le cadre de cet appel d’offres. L’ouverture des soumissions se déroulera le 2 mai, aux bureaux du MELCC situés au 3e étage de l’Édifice Marie-Guyart, à Québec. La présence de neuf soumissionnaires représentant au moins six entreprises donne une idée de l’intérêt pour ce contrat.

Le MELCC évalue entre un et deux millions de dollars le montant de ces travaux, qui devraient durer environ sept mois. Rappelons que ce contrat ne comprend pas la démolition des immeubles, dont le fameux mur qui longe la route 153. Cette étape nécessitera la publication d’un nouvel appel d’offres.