Selon Tourisme Bécancour, les festivités du Quai en fête fracasseront probablement des records cette année avec 3520 visiteurs à ce jour, soit une augmentation de fréquentation générale du site de 28 %.

Bécancour: deux fois plus de visiteurs

BÉCANCOUR — Décidément, les touristes prennent d’autres moyens que la navette fluviale pour visiter Bécancour. En effet, malgré une baisse d’achalandage significative de ce moyen de transport saisonnier, les services d’accueil de la rive sud ont reçu deux fois plus de visiteurs tandis que les indicateurs sont à la hausse pour plusieurs attraits.

En effet, pas moins de 7366 personnes ont franchi la porte du Bureau d’information touristique ou de son point de chute au Quai de Sainte-Angèle depuis le 1er janvier 2018, comparativement à 3522 visiteurs l’an dernier.

« Les vacanciers de l’Ontario, des États-Unis, de la France et de l’Allemagne sont plus nombreux à avoir visité nos préposés à l’accueil cette saison. Nous avons également reçu la visite de touristes japonais et espagnols », se plaît à mentionner la porte-parole touristique, Stéphanie Noël.

Au niveau de l’offre, les résultats sont également positifs. Selon Tourisme Bécancour, les festivités du Quai en fête fracasseront probablement des records cette année avec 3520 visiteurs à ce jour, soit une augmentation de fréquentation générale du site de 28 %. La scène maritime du FestiVoix a contribué au lancement de la saison avec les P’tites Tounes qui a attiré plus de 450 personnes. Quant à Robert Charlebois, il a suscité l’intérêt de plus de 600 personnes.

« Les spectateurs des dimanches musique et bulles sont beaucoup plus nombreux cet été, soit 30 % de plus par rapport à l’année dernière. Et ce n’est pas fini, plusieurs autres spectacles d’envergure sont à venir sur la scène du Quai en fête », souligne le maire Jean-Guy Dubois.

Quant aux organisateurs de la Tournée des clochers, ils ont eu droit à un record de participation le 3 juin dernier. Plus de 1000 cyclistes ont pris part à l’événement, soit une augmentation de participation de 20 %.

Du côté de la Société acadienne Port-Royal, le début de saison est jugé remarquable avec un bond de 25 % de sa clientèle américaine. Même constat pour les Mardis de l’Agora. La fréquentation de l’événement est en hausse par rapport à l’an dernier.

Finalement, le Centre de la Biodiversité du Québec ressent déjà les bienfaits de son agrandissement. Les visiteurs peuvent désormais dîner confortablement à l’intérieur, à l’air conditionné, et ainsi rester plus longtemps. Selon la directrice générale de l’établissement, Carole Bellerose, l’achalandage est plus intense que l’an dernier et le nombre de visiteurs est en hausse grâce à l’exposition itinérante.

Plusieurs autres activités sont à venir sur le territoire dans les prochaines semaines, dont le Défi du Parc de la rivière Gentilly, le Marathon des couleurs et le Grand défi Pierre Lavoie.

«Et il y a une nouveauté cette année, soit une course d’outrigger. Organisée dans le cadre de la Classique internationale de canots de la Mauricie, avec la collaboration de Quai en fête et de la Ville de Bécancour, cette course aura lieu le 3 septembre prochain à 10 h 30 au départ du Quai de Sainte-Angèle », conclut Mme Noël.