Le président et fondateur de l’entreprise Shift, Francise Rondeau, en compagnie d’une partie de son équipe.

Bécancour à l’ère de l’industrie 4.0

Bécancour — L’industrie 4.0 vient de faire son apparition à Bécancour avec l’ouverture de l’entreprise Shift qui se spécialise dans le développement applicatif industriel et commercial. Au terme d’un investissement frôlant les deux millions de dollars, son fondateur, Francis Rondeau, veut déjà faire passer son nombre d’employés de 10 à 25.

Shift a pour but de soutenir les entreprises de la région dans leur cheminement vers l’adoption des technologies numériques. Car, selon son président, les entreprises doivent s’adapter aux récentes avancées technologiques qui bouleversent leurs façons de faire.

«Elles doivent prévoir l’utilisation des nouvelles technologies pour interconnecter et permettre une plus grande communication entre les différents départements de l’entreprise. Elles doivent intégrer les technologies numériques à l’ensemble de leurs activités tels la production, l’approvisionnement, les ressources humaines, le service à la clientèle, etc. La plateforme développée par Shift permet à ces entreprises d’entamer ce virage vers cette technologie et d’être connectées en temps réel sur l’ensemble de leurs ressources», explique M. Rondeau.

Les applications développées par Shift sont actuellement déployées dans diverses entreprises, dont Big River Steel, une aciérie nouvellement construite aux États-Unis. C’est d’ailleurs avec fierté que l’équipe de Shift collabore depuis quelques mois avec ce géant américain afin de les aider à optimiser leur système, leur rendement, leur efficacité et surtout leur bénéfice.

«La beauté de la plateforme de développement de Shift, c’est qu’elle s’adapte et se personnalise à toutes les entreprises. Dernièrement, nous avons mis en place notre principale application, avec des modules personnalisés pour une petite entreprise, soit la Boucherie Côté à Sainte-Eulalie. Notre produit est facilement adaptable peu importe la taille de l’entreprise, nous offrons des applications réellement sur mesure», souligne M. Rondeau.

Sachant que plusieurs manufacturiers accusent un retard par rapport aux entreprises internationales, «le moment est propice d’emboîter le pas et de passer à l’action», croit-il.

«La technologie numérique est désormais plus accessible et moins coûteuse qu’il y a quelques années. Shift a donc orienté ses principaux produits en trois secteurs : Shift.gravitron pour la manipulation et le transfert de données entre divers systèmes, Shift.iom qui permet aux utilisateurs de créer des commandes clients tout en travaillant dans leur environnement logiciel actuel et Shift.iop, un portail Web qui donne un accès libre-service aux clients d’un fournisseur utilisant différents éléments tels que le suivi des commandes, les réclamations, la facturation et même une visibilité complète sur la production de leurs commandes», décrit le grand patron. 

Selon lui, ces outils améliorent grandement le processus d’affaires des entreprises. «Shift offre une solution clé en main qui peut être facilement modifiée pour répondre aux besoins de l’entreprise. Il s’adapte parfaitement aux systèmes existants. Il s’agit d’une technologie intergicielle permettant d’effectuer des synchronisations massives d’une source de données vers une autre», renchérit-il tout en évoquant son site internet www.shifttech.ca

Le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois, accueille comme un véritable cadeau des Fêtes l’arrivée de ce genre d’entreprise sur son territoire. «Je vais m’acheter une souris en or au lieu d’une pelle», a lancé celui qui est impatient d’inaugurer les grands projets annoncés dans le parc industriel.