La Hyundai Ioniq PHEV gère très bien son énergie afin de tirer le maximum de la batterie et du moteur à essence.

Essai-éclair : Hyundai Ioniq PHEV

La boucle est bouclée. Il a été enfin possible d’essayer la version hybride rechargeable de la Ioniq de Hyundai.

Un très bon choix pour ceux qui ne sont pas prêts à faire le grand saut vers le tout électrique. Avec elle, vous n'aurez aucun problème de faire un trajet interurbain. Pas de casse-tête à savoir où se trouve la borne de recharge rapide la plus près (de toute façon, on ne peut pas brancher les connecteurs de recharge rapide). 

Elle gère très bien son énergie afin de tirer le maximum de la batterie et du moteur à essence. Il a été possible de consommer que 3,5 litres aux 100 kilomètres entre Montréal et Québec à une vitesse de 115 km/h sur l'autoroute. 

Mais contrairement à la version tout électrique, elle n’offre pas différents modes de régénération d’énergie. 

Une autre légère déception, il n’a pas été possible d’avoir 40 km avec une seule charge comme promis par Hyundai. Toutefois, la batterie lithium-ion polymère de 8,9 kWh prend deux heures 30 à recharger sur le 240 volts, et un peu plus de six heures sur le 120 V.

De bonnes dimensions, mais...

Elle propose un look très près de la berline à hayon traditionnelle. En termes de grandeur, elle ressemble à la berline Elantra qui a le même empattement et offre cinq places. Les occupants ont priorité dans la Ioniq, car le hayon — dans toutes les versions — est assez minimal et peu profond. Si vous prévoyez faire l'épicerie, allez-y seul ou avec votre partenaire. Pas avec votre famille.

Très bien insonorisée, le comportement routier de la Ioniq est sans reproche.

+

DONNÉES TECHNIQUES

Prix de base : à partir de 31 999 $

Prix du modèle essayé : 36 499 $ (Limited)

Moteurs : L4 à injection directe de 1,6 litre de 104 chevaux (77 kW) et moteur électrique de 45 kW (équivalent à 60 ch)

Batterie : lithium-ion polymère de 8,9 kWh

Autonomie électrique : 40 km, selon Hyundai; 27 km réalisée

Consommation réalisée : 3,5 l/100 km (entre Montréal et Québec)