La 25e édition de l’Auto week-end a affiché une stabilité au niveau des résultats.

Auto week-end: 943 transactions pour la 25e édition

Trois-Rivières — Pour sa 25e édition, qui durait toute la semaine, l’Auto week-end 2019 affiche un bilan similaire à celui de l’an dernier avec des transactions impliquant 629 véhicules neufs et 314 véhicules d’occasion, pour une légère de baisse de 1,3 %.

Selon le porte-parole de l’événement, Paul Sylvestre, il est trop tôt pour dire si la formule hebdomadaire, qui avait été appliquée de manière non officielle en 2018, sera de retour l’an prochain. Sinon, on reviendrait aux traditionnels soldes sur quatre jours.

«Les véhicules neufs ont reculé de 5,9 %. En comparaison, le marché canadien des véhicules neufs a reculé de 7,3 % en janvier et de 5,4 % en février. Donc, l’événement a suivi la tendance», a-t-il souligné. Par contre, les véhicules d’occasion ont progressé de 7,5 %.

Comme à l’habitude, le samedi et le dimanche ont été les journées les plus productives, alors que, selon les statistiques du site web, le jeudi a connu un creux qui, selon toute vraisemblance, «s’explique par le match des Canadiens en soirée». Toujours selon le site web, 60 % des personnes qui s’intéressent à l’événement sont des hommes et 67 % ont plus de 45 ans.

«Entourée par plus de 500 concessionnaires automobiles principalement regroupés sous trois corporations (Québec, Montréal, Richelieu), la Mauricie fait office de village gaulois avec ses 32 concessions, mais un village qui, via un événement unique au Québec, résiste à l’exode de ses clients. Il n’y a rien de plus avantageux pour des marchands habituellement concurrents que de se réunir via des stratégies communes, et c’est vrai dans tous les domaines. Travailler ensemble, véritablement ensemble est une force incroyable», a conclu M. Sylvestre.