Arbec: suspension temporaire des opérations

LA TUQUE — Le Groupe Rémabec a suspendu temporairement des opérations de sciage de ses usines Arbec, Bois d’oeuvre pour une durée minimale de trois semaines. Cette décision s’applique aux usines Arbec, Bois d’œuvre situées en Mauricie, au Saguenay-Lac-Saint-Jean et sur la Côte-Nord.

Les dirigeants estiment que la pandémie du coronavirus ainsi que le contexte socioéconomique actuel ne laissent pas d’autre choix.

On affirme que «les marchés sont très volatils et que l’économie tourne au ralenti. L’industrie forestière ne fait pas exception à ce ralentissement majeur, n’épargnant pas le Groupe Rémabec».

«Cette décision s’avère nécessaire et responsable dans le contexte alors que les autorités gouvernementales demandent à tous de se limiter aux services essentiels. Nous mettons fin à nos opérations de sciage, mais nous maintiendrons les opérations minimales afin de préserver nos actifs et respecter nos engagements», explique le président et chef des opérations du Groupe Rémabec, Réjean Paré.

Tout en suivant les conditions du marché, les dirigeants du Groupe Rémabec se préoccupent de la santé et de la sécurité de leurs employés. Ainsi, ils évalueront la situation de semaine en semaine et s’y adapteront tout en respectant les directives gouvernementales.

«Il faut agir de façon responsable: nous devons tous participer à l’effort collectif afin de limiter les risques de propagation. Je suis de tout cœur avec tous les travailleurs de nos usines ainsi que leurs familles. C’est une situation qui est très difficile pour nous tous», affirme M. Paré.