Après des baisses de prix chez IGA, au tour de Walmart d'emboîter le pas

Après Sobeys dans ses supermarchés IGA, c'est au tour de Walmart de réduire le prix de certains articles dans les sections alimentaires de ses magasins Supercentres, a constaté un analyste du secteur.
Keith Howlett, de Desjardins marchés des capitaux, estime que le géant du commerce de détail, qui exploite 318 Supercentres au pays, dont 48 au Québec, a agi de la sorte pour renforcer sa politique du meilleur prix garanti.
Cette constatation survient quelques semaines après que Sobeys eut annoncé une baisse des prix de quelque 8500 articles oscillant entre 5 et 7 pour cent dans ses 289 supermarchés IGA du Québec, une stratégie qui a également été accompagnée d'ajustements à la hausse de certains prix.
Sans aller jusqu'à déclencher une guerre de prix, ces décisions risquent d'accentuer la concurrence déjà féroce dans le secteur de l'alimentation, souligne M. Howlett.
«Ces politiques de prix risquent d'avoir des répercussions si elles sont maintenues», écrit l'analyste dans un rapport envoyé à ses clients.
Chez Walmart, les réductions concernent principalement des produits dont la date de péremption est supérieure à 90 jours et qui se trouvent dans les allées du centre des épiceries, écrit M. Howlett. L'analyste a dressé ce constat dans le cadre d'une tournée de magasins entamée en février visant à déterminer dans quelle proportion l'augmentation du prix de certains produits provoquée par l'appréciation du dollar américain avait été refilée aux consommateurs.
Celui-ci a alors observé certaines différences notables chez Walmart et d'autres bannières à rabais sur une gamme d'articles dont la ventilation n'est toutefois pas disponible.